Viols, crimes, agressions : des « festivités dans le calme », selon Darmanin

poignard

Le 1er janvier, Gérald Darmanin se félicitait, sur X, de ces « grandes festivités [qui] se sont déroulées dans le calme, notamment à Paris, où plus d’un million de personnes étaient rassemblées ». « Dans le calme » ? En réalité, les « fêtes de fin d’année » ne ralentissent pas le rythme des agressions sexuelles et autres coups de couteau de la France ensauvagée. Revue de détail de ce calme, celui des hôpitaux et des cimetières.


Un Afghan agresse une fillette

Dans la nuit du 30 au 31 décembre, à Paris, dans les jardins du Trocadéro, vers une heure du matin, une fillette a été agressée sexuellement par Babhtyar, un Afghan de 25 ans, qui l’a embrassée - sous la contrainte, faut-il le préciser. Le père de la fillette, Mohammed, a maîtrisé le satyre et se réjouit que Babhtyar ait été condamné à 18 mois de prison ferme, ce mercredi 3 janvier. Mais il ne cache qu’il aimerait que « ces gens-là soient dégagés du territoire ».

Sur le campus de Besançon, vers 3 heures du matin, deux femmes ont été rouées de coups de poing et de pied par quatre hommes, l’une particulièrement violemment, au sol. Filmée par un étudiant qui a aussi appelé la police, l’agression est devenue virale sur les réseaux sociaux… relayée « notamment par des comptes proches de l'extrême droite […] avec des propos xénophobes et racistes », rapporte France Bleu, qui se choque plus des réactions que de l’agression elle-même.

« Allahu akbar ! »

Dans la matinée du 31 décembre, toujours à Paris, Mohamad, Algérien de 23 ans en situation irrégulière, a été arrêté à la station Châtelet. Dans le métro, il avait fait subir des attouchements à une jeune femme qu’accompagnait une amie et les avait menacées avec une arme blanche, puis avait tenté de poignarder une personne qui tentait de s’interposer. En garde à vue, il a agressé une policière.

Au même moment, à Gennevilliers, un homme agressait trois femmes à coups de bâton, l’une dans le hall d’un hôtel, les autres dans la rue. Quand les policiers sont intervenus, il a foncé sur eux en criant « Allahu akbar ». Maîtrisé par un tir de taser, il a été placé en hospitalisation d’office : encore un déséquilibré...

L’après-midi, dans le IVe arrondissement de Marseille, un homme d’une quarantaine d’années a été roué de coups par « plusieurs individus » sur le parking d’un Intermarché. L’homme est décédé à son arrivée à l’hôpital.

Un mort à Saint-Just-en-Chaussée (Oise)

La nuit de la Saint-Sylvestre, à Granvillars (Territoire de Belfort), un habitant de 26 ans rentrant de soirée avec sa copine a rencontré « un groupe d’individus » qui faisaient exploser pétards et feux d’artifice près de chez lui vers 4h30 du matin. Il leur a demandé de s’arrêter. Il a été poignardé au foie et à l’estomac et son état est préoccupant. Six jeunes, dont des mineurs, ont été interpellés puis relâchés ; une autre personne a été mise en garde en vue ce mercredi, suspectée d’être l’auteur du coup de couteau.

À Châlons-en-Champagne (Marne), une rencontre entre deux bandes près d’un point de deal a tourné à la bagarre générale. Les battes de baseball étaient de sortie, mais aussi un marteau : un jeune a pris plusieurs coups. Son pronostic vital était toujours engagé, mardi soir.

À Grenoble, un jeune homme de 21 ans a échappé de peu à la mort après avoir pris « un coup de couteau à la gorge » (comme disent les médias pour ne pas utiliser le mot « égorger »), dans le tramway. Une rivalité amoureuse serait la cause de cette tentative de meurtre.

À Saint-Just-en-Chaussée (Oise), un jeune homme n’a pas eu autant de chance. Vers 5 heures du matin, les pompiers ont trouvé son corps sans vie dans un abri du quai de la gare, poignardé. Trois personnes ont été placées en garde à vue, l’un des suspects reconnaît avoir porté des coups de couteau ; il s’agirait d’une dispute entre personnes se connaissant.

À Paris, vers 6 heures du matin, pont Bir-Hakeim, un homme a été grièvement blessé, poignardé au thorax, aux jambes, à l’abdomen, par deux hommes. Son pronostic vital est engagé. Une altercation dans le métro serait la cause de l’agression.

Violée à 75 ans

Le 1er janvier au matin, à Nice, une Suissesse qui promenait son chien a été agressée sexuellement dans la rue par un Tunisien en situation irrégulière. Elle s’est défendue en le mordant à la main. Deux policiers ont été légèrement blessés en arrêtant l’agresseur, qui portait un couteau sur lui. Il est déféré en comparution immédiate aujourd’hui.

À Veyrins-Thuellin (Isère), deux femmes ont été poignardées dans la rue du village vers 8 heures du matin, non loin d’une fête privée mais sans lien avec elle, semble-t-il. L’une d’elle a eu vingt point de suture. Un homme de 30 ans a été arrêté, alcoolisé et drogué au moment des faits.

À Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne), un homme « de type africain » a profité d’une fenêtre entrouverte pour pénétrer chez des gens. Le mari, lourdement handicapé, n’a pu intervenir pour empêcher le viol de sa femme, 75 ans - un viol de femme âgée qui s’ajoute à une liste qui devient longue, semaine après semaine. Un individu a été placé en garde à vue. « Il réside dans un squat à proximité du pavillon du couple », précise Europe 1. La victime, choquée, a été hospitalisée.

Viols, meurtres à mains nues et au couteau, sans parler des voitures brûlées et des dégâts matériels… Voilà donc sous quels auspices commence l’année 2024. De façon non exhaustive, bien sûr, car comme le fait remarquer Pierre Sautarel, sur X : « C'est un truc de fou. Les infos révélant les faits les plus graves commis durant le réveillon sortent toutes avec 48 heures de retard. » Remercions encore le créateur et l’animateur de FdeSouche du travail de remontée de l’information qu’il effectue sans désemparer. Et souhaitons aux Français un autre « calme » que celui de Darmanin.

Samuel Martin
Samuel Martin
Journaliste

Vos commentaires

25 commentaires

  1. Qui est responsable de tous ces actes si ce n’est celui qui laisse faire au plan national? Faudrait-il qu’il soit lui aussi hospitalisé d’office et en urgence en psychiatrie?

  2. Il y a belle lurette que lui et son acolyte blondinet de la rue de Rivoli auraient dégagé dans le privé.
    Mais bon, on prend l’habitude de noter que pour être un « bon macronien », seule l’incompétence compte…avec cette certitude de se voir recaser ultérieurement à un poste très rémunérateur…

  3. M.Darmanin est décevant et fait de l’autosatisfaction. La longue litanie de Samuel Martin est effrayante et reflète bien le niveau d’insécurité du pays. Tout le territoire est gangréné par la violence et toutes les couches de la société sont des cibles potentielles de la racaille. L’expression de calme prononcée par M.Darmanin est déplacée et insultante pour toutes les victimes de cette première nuit de l’année. J’espère que le verdict des urnes mettra un jour fin à la dérive de la société voulue par l’impuissance à réagir de Macron.

  4. Darmanin se félicite ! quelques voitures brûlées en moins , mais ne parlent pas des agressions dans toutes les régions de France par son futur électorat !!!

  5. Ça veut dire quoi « comparution immédiate »??? aucune sanction exécutée « immédiatement » car nos prisons sont pleines de…

  6. Si je meurs lors d’une agression dans la nuit de la Saint Sylvestre, je veux qu’on inscrive sur ma tombe: « je suis heureux d’être la seule victime de cette nuit, et j’en remercie le Ministre de l’Intérieur, puisqu’il le dit… »

  7. Il est bien le seul à dire que les festivités se sont passées dans le calme mais c’est normal, quand on gouverne, il faut savoir mentir pour faire passer la pilule…. Malheureusement, la trêve n’existe pas chez de telles créatures d’autant qu’elles ne rencontrent aucune résistance alors, pour se gêner…. La St Sylvestre est le bon moment pour eux de brûler à nouveau des voitures, de cambrioler, d’agresser ou de violer les personnes qui passent sous leurs yeux, surtout les personnes vulnérables.….. Merci Darmanin, les festivités se sont en effet passées dans le calme… votre puissante autorité que vous leur a fait très peur…..MDR mais c’est nerveux. Pour les J.O., ça sera très certainement pareil, « calmons-nous, ça va bien se passer « , il va sûrement expulser massivement et définitivement ces racailles ou prédateurs pour qu’ils ne puissent commettre le pire durant cette période ?

  8. Le Darmanin ce qui l’intéresse le plus c’est les voitures,40 voitures de moins ont brulé,voilà l’exploit de Darmanin,le reste les coups de couteaux ,les morts il s’en fout.

  9. Ce sinistre de l’intérieur ne parle pas aux citoyens mais aux imbéciles de France. Lui comme son cher patron ont réponse à tout et vont vous prouver que le soleil est carré et bleu et qu’il fait la pluie comme eux font le beau temps.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois