Une semaine après la suspension de l’autorisation d’effarouchement des ours sur l’estive du col d’Escots, par le tribunal administratif, plus de 200 personnes se sont rassemblées, le 12 août, devant la sous-préfecture de Saint-Girons (Ariège). Pour les éleveurs, la montagne et le pastoralisme sont en danger, aujourd’hui, ils ne savent plus comment se défendre face à une prédation de plus en plus menaçante.

4160 vues

17 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

10 commentaires

  1. Pendant plus de 2000 ans les éleveurs ont cohabité avec l’ours des Pyrénées. Il a fallu attendre le 21ème siècle pour aboutir à l’extinction de l’espèce. Heureusement remplacée par les randonneurs en tongues avec une radio sur l’épaule.

  2. Mais boun diou sauvons les ours en en mettant un couple en liberté dans toute forêt proche d’une ville. Chaque Français doit pouvoir rencontrer un ours dans sa vie. C’est un droit dans un état de droit. Avec cette proposition nous verrons bien si les forêts resterons aussi fréquentées par les pastèques

  3. Le bons sens ancestral doit s’effacer derrière des associations ridicules et assoiffées d’argent .
    C’est effrayant .

  4. Un ours est potentiellement dangereux pour celui qui le croise. Le loup itou. Un homme avec un flingue aussi. J’ai moins peur d’un homme équilibré avec son flingue (j’en croise tous les jours habillés en bleu)que d’un ours aussi bienveillant soit-il. Je n’adule pas la police et je préférerais les voir traquer la délinquance plutôt que de chercher à mettre des prunes aux dangereux automobilistes qui font du 85 km/h

  5. Demander à l’Association Loup-Lynx, se qu’ils en pensent, Il existe des moyens simples pour se prémunir des loups et des ours.. Nos voisins italiens et espagnols élèvent des millions de moutons tout en ayant des meutes de loups sur leur territoire..

  6. La montagne est en danger a cause des éleveurs qui détruisent la flore en faisant paître leur troupeau n’importe où et sont la cause du ruissellement des eaux et de la fragilité de la biodiversité. Supporter et apprendre à vivre ensemble nous est seriné tous les jours alors que nous sommes incapables de vivre dans la nature.
    Notre belle humanité avide de profits n’est pas respectueuse de la présence de l’autre , celui qui n’est pas de la même ethnie, le voisin qui ne nous resssemble pas , l’étranger à notre race . L’animal n’est souhaitable que dans notre assiette, le voisin chez lui et l’étranger pour le folklore. Tout doit nous obéir et se soumettre à notre orgueil , or nous allons payer le fait que nous ne tolérons pas celui qui est différent et à le droit de partager cette terre qui ne nous appartient pas. Nous sommes des enfants gâtés qui détruisons nos jouets..

    1. encore un Ecolo Bobo…….. si vous parcouriez la montagne vous vous apercevriez qu’elle est plus belle avec ces brebis qui l’entretiennent ,ces bergers qui nous font passer de bon moment en leurs compagnie mais voila vous n’avez surement jamais eu ce plaisir et cette joie vous este comme pas mal de monde victime des médias , réfléchisse un peu car ces hommes et ces femmes passent leurs temps a surveiller leurs bêtes dont ils sont « amoureux », malgres d’énormes contraintes ,je vous plaint de ne pas avoir eu ce plaisir…….

  7. L’ours n’est malheureusement qu’un exemple de la gestion catastrophique de nos montagnes par les technocrates bruxellois et les kmers verts parisiens.

  8. Hum.. le danger de l’ours si on ne l’ennuie pas reste à prouver .. Mais ces excités n’en ont cure!

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter