Encore un symbole marquant la campagne de vaccination ? Alors qu’environ 200 injections ont été pratiquées jusqu’alors dans quelques EHPAD, 200 maires – de tous bords politiques – déclarent qu’ils se feront vacciner. Parmi eux – elles ? -, des figures connues, tels François Rebsamen à ou Jean Leonetti à Antibes.

Point d’images en direct, car ils ne sont pas prioritaires, mais une annonce dans les journaux. Vu la rapidité observée dans le déroulement de la campagne, dynamique voulue par le gouvernement éclairé par les compétences scientifiques diverses, et dévoilée périodiquement par le ministre de la Santé, commis à la pédagogie de circonstance, la réalisation de ces promesses n’aura sans doute plus besoin alors de relais médiatiques…

Cette initiative rappelle celle du président d’un collectif citoyen chargé d’apporter des lumières populaires à Monsieur Vaccin, le Pr Fischer, lui-même mesuré quant à la rapidité des vaccinations. Pas d’information sur le travail obscur de ces assistants ou le résultat de leur action ? Pour le moment, il semble que la majorité de réticents – autour de 56 % – reste , hélas, stable.

Contre les divers interdits d’accès ou de circulation que pourraient subir ces individus, le fichier « Covid » annoncé, qui sera décerné aux volontaires, constituera-t-il un laisser-passer dans certains circonstances ? Les informations qu’il contiendra – données personnelles du patient, éléments concernant l’injection, comme la date, le lieu de vaccination ou le modèle du vaccin injecté – seront accessibles par les organismes de et les médecins traitants, est-il indiqué. Informations disponibles dans une future nouvelle carte Vitale ?

En tout état de cause, ces bons citoyens seront contactés « en cas d’apparition d’un risque nouveau ». Voilà une juste récompense de leur adhésion à cette grande campagne nationale que 2021 verra se dérouler, en longueur.

Et pour ces édiles volontaires, un ajout mérité à leur popularité locale !

1 janvier 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.