Une croix de Lorraine interdite sur une affiche LR comme « signe religieux » ?

© Benh Wikipedia
© Benh Wikipedia

À l’heure où la vie parlementaire connaît les bouleversements qu’on sait, une énième polémique est en train d’ajouter à la confusion ambiante. Si les temps n’étaient si troublés, on en rigolerait volontiers. Bref, faut-il savoir que dans la deuxième circonscription de la Marne, Laure Miller, députée macroniste sortante, reproche à Stéphane Lang, son adversaire gaulliste, estampillé LR, d’avoir apposé une croix de Lorraine sur ses affiches. Pour tout arranger, Charles Germain, partie prenante de la « commission de propagande », ayant inscrit la mention « rejeté » sur le projet d’affiche de Stéphane Lang, est lui aussi membre de Renaissance, le parti présidentiel, et accessoirement l’époux de Laure Miller, qui y voit « une récupération politique honteuse ».

Un élu qui tombe des nues

Sans surprise, Stéphane Lang s’insurge contre cette décision pour le moins inattendue : « Je tombe des nues, c’est un scandale. Comment une députée sortante qui représente Emmanuel Macron peut-elle demander le retrait de cette croix au motif qu’elle serait un motif religieux ? Alors que tout le monde sait qu’il s’agit d’un symbole républicain de la France libre et de la Résistance , qui figure d’ailleurs sur le logo de la présidence de la République française. C’est un véritable scandale d’État ! » En temps normal, une grande partie du personnel politique n’a besoin de personne pour se ridiculiser. Aujourd’hui, certains semblent prendre des cours du soir, afin de se perfectionner.

Car si la croix de Lorraine a, bien sûr, des origines éminemment religieuses – elle figure sur les armoiries des ducs d’Anjou et de Lorraine, mais également sur celles de la Hongrie, de la Slovaquie et de la Lituanie –, ce symbole, en France tout du moins, présente désormais une signification strictement politique. D’ailleurs, on ne voit pas très bien au nom de quoi des personnalités relevant du domaine laïc et séculier seraient aptes à définir ce qui est religieux ou ne l’est pas. Et c’est avec un brin de malice qu’on peut inverser cette argumentation en demandant son avis à une éminente personnalité religieuse, l’abbé Guillaume de Tanoüarn, par exemple.

Pour rappel, Hitler n'était pas hindouiste

Lequel n’est pas le premier curé venu, puisque rédacteur en chef du périodique Monde & Vie et auteur d’une vingtaine d’ouvrages de théologie. Interrogé par nos soins, son premier réflexe est de partir dans l’un de ses éclats de rire légendaires, connus pour être contagieux : « Vous m’en apprenez une belle ! Ils ne savent décidément plus quoi inventer ! Bien sûr que la croix de Lorraine fut un signe religieux, mais bien sûr aussi qu’il ne l’est plus ; depuis que le général de Gaulle en a fait l’emblème de la France libre, elle est devenue un simple objet de ralliement politique. »

Et la croix celtique, autre signe religieux, emblématique du nationalisme français, au siècle dernier ? Notre clerc rappelle : « On la voit encore dans les cimetières irlandais, où elle conserve sa signification religieuse. Mais depuis que des mouvements tels qu’Occident, Ordre nouveau ou L’Œuvre française se la sont accaparée, en mai 68, elle a aussi perdu sa signification première en France. Tout comme la svastika hindouiste, récupéré par les nationaux-socialistes, pourrait-on même ajouter ; sachant qu’Adolf Hitler était tout, hormis hindouiste ! »

Manifestement, l’abbé Guillaume de Tanoüarn est plus compétent sur ce genre de sujet que ce pauvre Charles Germain, commissaire politique à ses temps perdus. Mais il est vrai que lui et son épouse, Laure Miller, ont aussi leur croix à porter : celle de l’héritage macroniste.

Nicolas Gauthier
Nicolas Gauthier
Journaliste à BV, écrivain

Vos commentaires

29 commentaires

  1. C’est scandaleux ! Parce que la Croix de Lorraine symbolise le ralliement au Gaulisme ! Je rappelle qu’après les évènements de Mai 1968 provoqué par une collusion, entre la CIA et le Parti Communiste Français, qui voulait faire tomber et faire vaciller la Présidence du Général De Gaule ! Le Général De Gaule s’était rapproché et s’était réconcilié avec l’action Française et ses dirigeants ! Je rappelle que la Croix de Lorraine est aussi un symbole forts des habitants du Donbass en Ukraine ! Hervé de Néoules !

  2. Et la Croix de Lorraine , symbole de la lutte contre la tuberculose ? Et le fanion du régiment de chasse 2/30 Normandie-Niémen ?

  3. La macronie explose en vol. C’est la panique à bord. Et dire que ce sont ces gens là qui se nommaient « expert ». Laissons les à leur délire, l’Histoire saura oublier leurs noms.

  4. Et pour rester dans le ton, je me demande si les islamophobes ne vont pas eux aussi se mettre de la partie et bouder les croissants… C’est vraiment n’importe quoi !

  5. Tous ces laïcards intégristes n’ont jamais pensé à demander la suppression de la croix verte aux enseignes des pharmacies… voire même le signe « plus » et peut-être aussi « multiplié » en mathématiques. Pourtant ce sont des croix, donc des symboles religieux hautement subversifs ! Si le ridicule tuait, nos cimetières (dépourvus de croix…) seraient bossus.

  6. On ne va pas faire un drame pour « SA » croix de Lorraine, Churchill disait que de toutes les croix qu’il avait eues à subir, la croix de Lorraine avait été la pire…..

  7. Alors il faut faire aussi sauter la croix de Lorraine géante du Mémorial de Colombey les Deux Eglises (qui n’est pas loin du département de la Marne) ! Laure Miller, il faut le croire est au delà de toute ce que l’on peut observer dans l’ordre de la sottise du déni macronien. C’est elle qui déclare que dans la statistique des agressions au couteau tenue (naguère hélas) par le Ministère de l’Intérieur sont comptées les accidents de cuisine avec un couteau !

  8. Ce soir, Edwige Diaz a refuté cette appellation fallacieuse “extrême droite” sur un plateau TV tendancieux et aucun des intervenant n’a relevé… il serait temps que tous les intervenants du RN rectifient cet effet de langage !
    Quant à LFI, révolutionnaires, anti républicains, anti institutions, anti police, etc… je crois qu’ils ont largement mérité le terme “extrême gauche” en adéquation avec la définition même de leur attitude…

  9. Le FC Metz est le seul club sportif autorisé à utiliser le symbole de la croix de Lorraine sur son écusson. Pourquoi cette exclusivité ? Laure Miller va nous dire la réponse.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois