Le domicile d’un policier a été visé par des tirs de mortier d’artifice, ce mercredi, en début d’après-midi. Le fonctionnaire a déposé plainte, relate La Voix du Nord.

Des mortiers d’artifice explosent sur la façade de l’habitation du policier

Dans un contexte de violences urbaines qui se sont produites durant cinq nuits d’affilée à Tourcoing, ville du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, le domicile d’un policier a, cette fois, été pris pour cible.

Ce fonctionnaire en poste à Roubaix a entendu des mortiers d’artifice exploser sur la façade de son habitation, située dans le quartier de l’Épidème, en début d’après-midi. Cinq tirs, au total. C’est dans ce même quartier qu’une voiture et un engin de chantier ont été incendiés, la nuit dernière, lors de violences urbaines.

Acte de vengeance 

Le policier a déposé plainte et une enquête a été ouverte. L’enquête devra vérifier si le domicile de la victime a été visé en raison de sa qualité de fonctionnaire de police, mais également identifier le ou les auteurs. Il pourrait s’agir d’un acte de vengeance et d’intimidation.

Six personnes ont été interpellées au cours des violences, la nuit dernière, qui ont duré jusqu’à 2 h 30 du matin. Au total, durant les quatre dernières nuits, une vingtaine de suspects ont été arrêtés.

22 avril 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.