Tabassé à mort : les meurtriers d’Anthony sont « bien connus »

Brève breve

Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 février à Saint-Thurial (Ille-et-Vilaine), Anthony, trente ans, a été tué à coups de batte de baseball. Il rentrait d’une soirée avec un ami lorsqu'il a klaxonné en passant devant la maison de deux frères avec lesquels il avait eu une altercation quinze jours auparavant. Suite à cela, les deux frères ont pris leur voiture, bloqué celle d'Anthony et battu à coups de poing et de batte de baseball le conducteur et son passager. Au lendemain du meurtre, les deux frères ont été interpellés et placés en garde à vue. L’aîné a reconnu les faits, mettant son frère hors de cause.

Ce vendredi 1er mars, sur Cnews, le maire de Saint-Thurial, David Moizan, s’est exprimé au sujet des deux mis en cause. Selon lui, les deux frères étaient bien connus de la municipalité et des services de gendarmerie, puisqu’ils avaient déjà été sujets d’un rappel à la loi deux ans auparavant. Jusqu’à présent, les menaces n’avaient été que verbales. Ils avaient été mis en cause en 2019 pour violences avec armes, décision pour laquelle ils ont fait appel. Le maire et ses élus leur avaient rendu visite à plusieurs reprise afin d’apaiser les tensions.

Une marche blanche est organisée, ce samedi 2 mars, à la mémoire d’Anthony, marié, père d’un enfant et dont le second naîtra en mars.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois