Si on se donnait un peu de mou !

PIERRE DAC

Il y a cinquante-cinq ans, le 9 février 1965, l'humoriste Pierre Dac fondait le MOU, le Mouvement ondulatoire unifié, au cours d'une conférence de presse à l'Élysée-Matignon. De nombreux people - on disait le Tout-Paris, à l'époque - assistèrent à cette loufoquerie. Ainsi commençait la conférence : « Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, mon général, ma sœur... » On avait encore le droit de dire « mademoiselle » ! Mais une bonne sœur à une conf de presse ? Quoi de plus incongru, même à une époque où l'on en rencontrait encore dans la rue : en général par deux, comme les curés et les gendarmes. Quant à un général ? Il y en avait bien un à l'Élysée...

Pourquoi le MOU ? : « Nous vivons dans une époque extrêmement surexcitée, énervée, etc. Et hyper-tendue », explique Pierre Dac. Déjà ! « Elle est tellement tendue que nous avons pensé qu'il était bon de donner du mou à cette tension. » Et aujourd'hui, qui nous donnerait un peu de mou ?

Pour voir la vidéo, c'est ici.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois