[SATIRE A VUE] Européennes : Clément Beaune découvre l’électeur normal !

Capture d'écran X
Capture d'écran X

Les électeurs du RN et de Reconquête sont très gentils. Clément Beaune est venu en témoigner face au député RN Jean-Philippe Tanguy. Sur France Info, le débat peut à tout instant virer aux retrouvailles entre quasi-compagnons de lutte. Mais ne nous méprenons pas. L'ancien ministre des Transports estime que les projets portés par Jordan Bardella et Marion Maréchal sont « dangereux ». En revanche, leurs électeurs... Quelle magnificence ! Quels hommes et quelles femmes ! Dans le week-end, ce fut la révélation. À 20 heures pétantes, l'émotion montait aussi haut que les résultats obtenus par les deux têtes de liste. Cet élan populaire vers la mouvance de droite ne pouvait provenir que de Français pétris de bonnes intentions.

Sur ce point, le macronien ne saurait s'opposer au président délégué du groupe RN à l'Assemblée : « J'ai peut-être un point d'accord avec vous, ça va vous surprendre, monsieur Tanguy » De quoi ? L'ex-ministre conviendrait-il qu'il faut mettre un terme à l'immigration massive ? Champagne !

Ramener les troupeaux égarés

Alors que Jean-Philippe Tanquy s'apprête à faire sauter les bouchons, Clément Beaune vient doucher son enthousiasme : « Je pense, en effet, que les 40 % de Français qui ont voté pour la liste Rassemblement national et pour la liste de Marion Maréchal ne sont pas des gens d'extrême droite. » Le temps est venu de leur déclarer la flamme qui brûle, depuis dimanche soir, sous le costume de tout bon macronien. Le devoir de réserve impose de ne pas s'épancher en d'impudiques poèmes. Ils ne sont pas d'extrême droite : tout est dit.

À l'inverse des partis qu'ils plébiscitent, ces 40 % de Français sont bons. Aussi bons que ceux qui choisirent Valérie Hayer. Petits, petits... Le réalisateur de l'émission hésite à lancer un concert de roucoulades. En ce jour d'après défaite, Clément Beaune appâte au grain. Ramener les troupeaux égarés dans les prairies nauséabondes ne se fera pas sans débauches de sérénades et d'appels enamourés. Il y eut un Président normal ; il existe, dorénavant, un électorat du même tonneau. Ceux que l'on croyait défilant au pas de l'oie devant les bureaux de vote sont sympas. Qu'on se le dise ! L'ex-majorité dispose d'une vingtaine de jours pour les convaincre qu'ils méritent mieux que cette fange dans laquelle ils se roulèrent, le temps d'un week-end.

« Je pense, en revanche que le projet que vous portez [...] est un projet extrémiste pour le pays et pour l'Europe. » Clément Beaune prendra sous son aile les gentils électeurs abusés par les propagateurs de chaos. Les plus vites arrivés seront décorés et choyés comme il se doit. Avis aux bonne âmes trompées par l'ennemi. Renaissance se fait centre d'accueil. Les repentis seront confessés, les retours miraculeux homologués. Que demande le peuple ?

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

19 commentaires

  1. Clément Beaune ne manque pas d’air. Depuis des années tous ces gens traitent les électeurs tentés par le vote RN ou Reconquête d’ignobles fascistes. Le voilà t’il pas qui déclare sans bégayer le moins du monde que finalement ceux qui votent RN ou Reconquête sont devenus en une nuit des braves gars. L’art de faire de la politique et d’oublier ce que l’on a dit.

  2. Que les projets du RN puissent être dangereux, ça se discute mais il est possible d’argumenter sur ce point.
    Que les projets du président et de sa majorité soient incompris du peuple, c’est un fait et cela ne se discute pas.
    L’Europe fédérale à court moyen terme est une utopie mortifère, au vu de l’incapacité actuelle de l’UE de n’être autre chose qu’une machine bureaucratique incapable d’entendre les demandes des peuples qui lui ont fait confiance.

  3. Ils ne nous prendrait pas pour des cons par hasard ? On a voté contre eux en notre âme et conscience pour essayer de touver un parti qui sauvera ce qui reste de ce pays afin que jamais nos femmes et nos filles ne portent le voile , que nos femmes et nos filles puissent sortir sans risquer de se faire violer , nos jeunes égorgés parce qu’ils sont blancs etc….Encore un qui a peur de devoir bientôt traverser la rue pour trouver un emploi.

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois