[Satire à vue] 99,99 % des Français n’ont pas acheté le dernier livre de Bruno Le Maire

Capture d'écran © France5
Capture d'écran © France5

Bruno Le Maire écrit. Le jour, la nuit, au bureau, en mangeant, sous la douche. De la main droite, il manie la plume ; de la gauche, il tape sur son clavier... Six livres en sept ans. Toutes les tentatives pour ramener le ministre à son vrai travail ont été vaines. Les ouvrages se succèdent, les invendus s'amoncellent. Le lecteur ne parvient pas à suivre le rythme infernal imposé par l'auteur. Quelques lignes rédigées au bas de la déclaration d'impôt et le voilà postulant pour le Goncourt. Le démon de la littérature s'est emparé de Bruno Le Maire.

Écrivain maudit, homme de lettres incompris, l'artiste ne rencontre pas son public malgré les multiples invitations sur les plateaux télé. Dans Fugue américaine, le récit d'ébats sexuels torrides lui laissait espérer des mouvements de foule aux abords des librairies. Il n'en fut rien. Dans les deux semaines suivant la sortie, seuls 3.430 curieux osèrent se présenter à la caisse muni du manuel libidineux. Rouge au front, ils réglaient l'achat puis couraient lire les passages les plus croustillants dans on ne sait quel bouge infâme.

Je pensum donc je suis

Au terme de cet essai infructueux dans la prose olé-olé, le marathonien opère un retour fracassant vers son inspiration naturelle : l'amas de réflexions oiseuses sur la France. Au technocrate en folie succède le gaullien en herbe. L'homme a repris ses esprits. Bercy, la Seine, Macron... retour aux dures réalité du moment. Le nouveau pensum écrit dans l'ascenseur du ministère s'intitule La Voie française. Une envie soudaine d'informer les Français sur l'état de délabrement du pays. Dans C à vous, sur France 5, le Speedy Gonzales de la littérature explique cette fureur d'étaler noir sur blanc le fiasco progressiste : « J'ai éprouvé le besoin, très personnel, de faire le point sur ce qui avait été fait... » (Après l'épopée érotique, le scénario catastrophe.) « ...et de dire ce qui, selon moi, restait à faire dans les années qui viennent pour que la France reste une des grandes nations qui comptent au XXIe siècle. »

Tout un avant-programme ! Un potentiel candidat à la présidence se dessine. Depuis le 20 mars, date de sortie de ce projet pour la France, 1.774 exemplaires ont été vendus, dont trois à Léa Salamé. Achat au mètre ou au détail. L'ensemble des publications fait désormais son entrée dans les magasins de bricolage. Du Le Maire pour isoler les murs, chauffer la maison ou calfeutrer les portes. Derrière sa montagne d'invendus, l'homme de Bercy affine sa stratégie pour 2027. La planète sauvée par le recyclage de son œuvre. Les films de BHL en soutien de la démarche. Le mouvement écolo tient son messie.

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

43 commentaires

  1. Souvenez-vous de la pauvre Fleur Pellerin ministre de la culture : elle n’avait pas le temps d’ouvrir des livres car surchargée de dossiers à potasser. Si M. Lemaire écrit des livres, c’est qu’il ne potasse vraiment pas ses dossiers. On n’y a rien gagné…

  2. Quelqu’un peut il me dire s’il est traduit en Russe, merci. Aussi bon écrivain qu’économiste c’est pas peu dire. J’aimerais connaître les heureux Français adeptes de telles littératures. A t il offert un exemplaire au président Poutine, histoire d’en rire bien sûr.

  3. On ne peut pas accorder le moindre crédit à quelqu’un qui déclare pouvoir mettre la Russie à genoux ! Ca veut dire qu’il ignore tout de sa géographie. Et qui en plus écrit des livres porno !

  4. Il ferait mieux de travailler plutôt que d’écrire des conneries !!!! D’abord il est payé par moi, par vous, par nous pour cela: réduire les dépenses inutiles et ne pas augmenter les diverses taxes impôts et autres redevances qui deviennent de plus en plus insupportables. UN traite et une honte de plus au service de la Macronie !!!

  5. 1.774 exemplaires ont été vendus…….. quel F L O P ! …. malgré certains passages  »salasses » les lecteurs ne se sont pas laissés accrocher, au contraire répulsifs ! Que de temps perdu !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois