Rumeur : TF1 préparerait « Danse avec Mamoudou »

Casting ou casse-tête, TF1 ne sait plus où donner du people pour sa prochaine série de « Danse avec les stars ». Les noms les plus fous circulent. Il faut du lourd, du jamais-vu, du danseur inattendu. D’après Jean-Marc Morandini, qui le tient d’un indicateur en imperméable caché dans le tiroir d’un bureau de la production, le nom de Mamoudou Gassama aurait été prononcé. Mamoudou l’escaladeur ? Oui, monsieur. Non, c’est pas vrai ! Ah ben, si !

L’effet de surprise passé, reste la problématique du partenaire. Un tango passionné avec André Bercoff aurait de l’allure. Oseront-ils innover ? Le tango polémique. Un nouveau genre. « Allez, avoue que c’était une mise en scène », lui susurrerait à l’oreille le journaliste. Réitérant le slow parodique du tandem Guy Bedos/Sophie Daumier, le couple introduirait dans l’émission des chorégraphies incluant les dialogues entre les protagonistes. « Mais puisque je te dis que le gamin, il était pendu au balcon, là dis donc. » Et vlan, Bercof renversé sur le plancher façon pasionaria, regard de braise et dominateur. Puis enchaînement sur la valse du migrant. « Le Beau Danube bleu », avec Angela Merkel à l’accordéon. Une nouvelle manière d’aborder le débat politique.

D’après l’indicateur de Jean-Marc Morandini, Valérie Trierweiler aurait également été pressentie pour participer à l’émission. La dimension politique se précise. Dans cette éventualité, quel autre partenaire que celui dont on n’ose prononcer le nom ? Fran… Holl… Ah, ce serait trop beau. Un rock acrobatique viendrait retracer l’histoire du couple. Je te prends, je te jette en l’air, je te récupère pas. Boum. Ah, zut ! « Ça va, bibiche ? »

Mais revenons à Mamoudou, symbole du migrant sauveur de l’humanité. À toutes les sauces, il faut s’attendre. « Fort Boyard », « Koh-Lanta », « Top Chef », « Le jour du baigneur » (nouveau concept qui sera développé ici ultérieurement), météo. Mamoudou partout. « Mamoudou, c’est fou » sur une idée de Patrick Sébastien, qui retrouverait ainsi grâce auprès de la direction de France Télévisions. Le pauvre garçon sera utilisé de toutes les façons jusqu’à imprégner l’esprit du téléspectateur de la très bonne idée d’accueillir des clandestins par centaines de milliers. Le prénom, même, pourrait passer dans le langage commun.

BFM TV 20 heures: « 650 mamoudous ont débarqué hier soir de l’Aquarius. Tous très bons danseurs, décrocheurs d’enfants confirmés, mamoudous de père en fils. »

L’information selon laquelle le héros malien aurait été contacté pour participer à l’émission de TF1 émane, en réalité, d’un magazine de Côte d’Ivoire (selon le blog de Morandini). La nouvelle se colporte. Après s’être imaginé que la vie en Europe était un vrai paradis, l’Africain moyen va désormais ajouter à ses fantasmes la perspective de devenir une star. Ceux qui parlaient « d’appel d’air » vont devoir revoir leur argumentaire. C’est un désir de cyclone migratoire qui s’exprime au travers du traitement médiatique réservé à ce fait divers.

À lire aussi

« Je baise la France » : Benoît Hamon relativise et Nick Conrad s’enlise

Nick Conrad et Brassens dans la même marmite. Touiller pendant cinq minutes, laisser repos…