Royaume-Uni : « Les islamistes gouvernent le pays », selon l’ancien ministre de l’Intérieur

15/09/2021. London, United Kingdom. Attorney General,  Suella Braverman. 10 Downing Street. Picture by Simon Dawson / No 10 Downing Street
15/09/2021. London, United Kingdom. Attorney General, Suella Braverman. 10 Downing Street. Picture by Simon Dawson / No 10 Downing Street

On ne peut pas accuser Suella Braverman de racisme, à moins d’une sacrée dose de mauvaise foi. Née d’un père kényan catholique et d’une mère mauricienne tamoule, tous deux originaires d’Inde, elle a été élevée en Grande-Bretagne et s’est convertie au bouddhisme. Brillante étudiante en droit, elle est plutôt un pur produit de la méritocratie britannique (qui prouve au passage que, contrairement à ce que les sans-culottes nous racontent, la « mobilité sociale » n’est pas moindre dans une monarchie). Seulement, ses positions ont toujours été conservatrices. Elle a défendu le Brexit, à la tête d’un groupe d’études dont elle n’a quitté la présidence que pour la céder au très old school Jacob Rees-Mogg. Elle s’est montrée en faveur de l’hébergement des migrants illégaux au Rwanda et a toujours défendu le durcissement des conditions d’accueil de ces chances pour le Royaume-Uni. Bref, en France, il y aurait probablement un immigré pour traiter cette femme impressionnante d’« Indienne de service ».

Au Royaume-Uni, on est parfois plus subtil, mais pas toujours : pour dégager Mme Braverman, l’éphémère Liz Truss lui a reproché d’utiliser son adresse mail personnelle pour envoyer des documents de travail. (Au passage, si ces documents ne sont pas classifiés et si la messagerie gouvernementale n’est pas cryptée, sans être expert en informatique, on peut dire que c’est un peu risible.) Réinstallée dans ses fonctions par Rishi Sunak, elle a été re-virée pour le même motif, mais surtout parce qu’on lui reprochait d’avoir durci les conditions d’accueil des immigrés illégaux.

Suella Braverman vient de récidiver, ce vendredi, dans les colonnes du Daily Telegraph, en revenant, non seulement sur les raisons de son éviction, mais aussi sur les périls qui menacent la cohésion du royaume. Elle commence par dire qu’elle a été virée parce qu’elle s'opposait à la politique d’« apaisement vis-à-vis des islamistes », puis enchaîne sur un constat sans appel. « Ce sont, dit-elle, les islamistes, les extrémistes et les antisémites qui sont aux commandes, maintenant. » « Ils ont réussi à remporter une élection dans une ville déshéritée du nord de l’Angleterre […] Nos valeurs et nos libertés sont en danger dans tous les aspects de notre vie. Ce n’est pas islamophobe de s’opposer aux islamistes : c’est un devoir civique. »

Évidemment, les travaillistes, qui sont les homologues bien-pensants et somnambuliques de nos macronistes et de nos députés NUPES, ont écarté ces propos d’un revers de la main, comme s’il s’agissait de divagations outrancières. Les autres, qui, comme chez nous, sont silencieux, ont tout compris. Mme Braverman, contrairement à ce qu’a dit Yvette Cooper, « shadow secretary » travailliste, à la BBC, ne tient pas de tels propos « pour faire les gros titres ». Elle le dit parce qu’elle a très bien compris, elle, ce qui était en train de se passer. Elle le définit, d’ailleurs : « une société ghettoïsée dans laquelle la liberté d’expression et les valeurs britanniques sont diluées ». En remplaçant « britanniques » par « françaises », on n’est pas très loin de nos voisins...

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

54 commentaires

  1. Qui sera notre Suelle Braverman ? Il y a certes des candidates : Marine , Marion … ? Quant à la société britannique est est encore plus contaminée que la nôtre par l’islam . Des « zones charia  » exsistent ,; en France même si c’est aussi le cas ce n’est pas « officiel » . Et des scandales comme celui des milliers de jeunes filles et de garçons violés , prostitués par un gang pakistanais … ni la police ni les autorités ne l’ont dénoncé de crainte de passer pour des racistes . En France , il,doit bien y avoir des cas semblables , non ?

  2. Un pays comme le Sénégal, entre autres, est à 95 % musulman. Difficile de prétendre que les migrants qui en viennent ne le sont pas. Autrement dit les Associations immigrationistes seraient honnêtes de dire que l’islamisation de la France ne les dérange pas le moins du monde, ou même qu’elle la souhaitent.

  3. Mais il se passe exactement la même chose en France, dans l’indifférence générale car les Français sont des mous, et leurs ennemis les pénètrent comme dans du beurre. Mes propos sont « populistes », je le sais, mais ce sont les miens !

    • Ce serait également les miens ! Mais il se passe exactement la même chose en France dites vous ! Vous avez raison, mais cela est plus subtil ils font la pluie et le beau temps dans ce pays par personne interposée ! il faut bien reconnaitre que tout y est fait selon leur bon vouloir, justice, banlieues, etc. et surtout politique qui leur cirent les bottes pour en récupérer les voix. jusqu’au jour ou ils seront suffisemment nombreux, et cela ne ssaurait tarder, pour prendre le pouvoir directement.

  4. Le Royaume Uni , un Lord musulman chargé d’organiser le pélerinage à La Mecque , des tribunaux de première instance qui appliquent la charia en matière civile , des quartiers ou on indique à l’entrée : à partir d’ici la charia s’applique , plusieurs grandes villes dont Londres ont un maire musulman , l’Ecosse à un premier Minsitre musulman Indépendantiste qui dit clairement qu’il veut un jour appliquer la charia à l’Ecosse .
    Le Royaume Uni a pourtant moins de musulmans dans sa population que la France (7,5% F et 4,6% RU Pew Research Center janvier 2011) , mais le communautarisme permet de prendre rapidement le pouvoir à une communauté en minorité mais organisée et animée par une idéologie politico-religieuse conquérante et violente (attentats islamistes).

  5. Nous ne sommes pas forcément admiratifs des régimes Russes et Chinois mais allez donc voir si les mêmes faits qu’en Angleterre , en France voir l’Occident seraient acceptés comme nous les acceptons? Regardez les Ouîgours en Chine dont il y a encore peu nous n’entendions pas parler, pourquoi? ils étaient tranquilles tout simplement et maintenant ils font parler d’eux, pourquoi? Vous ne le savez pas? Ce sont les mêmes que ceux que dénonce cette ancienne ministre et qui commencent à chauffer les oreilles des chinois au travers de leur gouvernement.
    Ces deux nations ne sont pas à la veille de connaître ces problèmes.
    Avec les lâches qui nous gouvernent ne soyons pas surpris de ce qui est entrain d’arriver en Occident en général et France en particulier
    je n’irai pas jusqu’à dire que dans quelques années nous pourrions nous entendre dire « la valise ou le cercueil » quoique…..
    Alors quand je lis les propos de ces guignols à la remise des césars je ne les entends guère parler des Arméniens par exemple, martyrisés par leurs voisins musulmans, eux qui sont chrétiens!
    Qui entend parler de la communauté Arménienne en France? Personne, ils s’intègrent, entrent même au Panthéon.
    La plaie du monde, l’Islamisme comment faut-il le dire à tous nos rigolos de politiques?

  6. Il y a 9 ans, en 2015, déjà, … Michel Houellebecq sortait son livre « Soumission » . Dans lequel il est parfaitement démontré que la progression soumise tactique de l’islam en pays libéral, (la takkia) , ne peut hélas exister que par la faute de la soumission minable des gouvernants mondialistes à l’immigration majoritairement musulmane. Ensuite , salon de l’Agriculture oblige, si on laisse les champs être envahis par le chiendent sans désherbant, on ne récolte que du chiendent.

  7. La réalité du multiculturalisme à tout prix et à marche forcée explose à la face des Britanniques; ce qui se passe outre Channel est en train de se passer en France dans l’aveuglement généralisé des techno-européistes qui nous gouvernent et méprisent toute parole discordante. Le mur est devant nous et on appuie sur l’accélérateur pour s’y encastrer encore plus vite…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois