Ce samedi 3 septembre, l’association Perspectives musulmanes a donné rendez-vous aux soutiens de l’imam Iquioussen, place de la République à Paris. Boulevard Voltaire s’est rendu sur place. Les manifestants n'étaient pas très nombreux (autour de 200), mais le moins que l’on puisse dire, c’est que les slogans lancés lors de ce rassemblement ont été tout sauf mesurés…

Dès les premières minutes, le ton est donné. Une prière en arabe est prononcée devant les 200 personnes présentes, avant de commencer le discours, et tout cela en dessous de la statue de Marianne, symbole de la République ; pour la laïcité, on repassera.

L’expulsion du prédicateur vise à « répandre la peur dans la communauté musulmane. En visant le prédicateur, le message est clair. Si lui est visé, n’importe qui d’autre peut être expulsé, et qu’est-ce qui se passera après ? », lance un des orateurs arborant un chèche noir et blanc. Une personne du public répond du tac au tac : « Le camp de concentration ! »

L’État français coupable de la haine anti-musulmans

Si, officiellement, la manifestation était organisée pour soutenir l’imam Iquioussen, en réalité, les organisateurs ont délivré leur vision de la société française. « État raciste, État fasciste, on n’en veut pas », a-t-on pu entendre à maintes reprises. Pendant plus de deux heures de prise de parole, la France, son gouvernement et ses élus ont été souvent pris à partie. Le fondateur du média Islam&Info, Elias d’Imzalène, a même fait un parallèle entre la mesure d’expulsion demandée par Gérald Darmanin à l’encontre d’Hassan Iquioussen et la collaboration. « S’il y a un Grand Remplacement, c’est celui des résistants face à ceux qui ont collaboré », dit-il avec un petit sourire en coin. C’est à chaque fois la même rhétorique : le bon musulman, propagateur de paix, face à l’État français qui ne voudrait que son mal. Pour preuve, Elias d’Imzalène a affirmé dans son discours que « l’État français est le plus raciste et le plus islamophobe du monde occidental ». Rien que ça !

Le ministre de l’Intérieur a lui aussi été la cible des manifestants. Une jeune femme vêtue d’un long voile noir, se présentant comme porte-parole de l’association Perspectives pmusulmanes, lance de manière très virulente à la foule : « En tant que femme, je n’ai pas besoin des Blancs islamophobes. En tant que femme, je n’ai pas besoin du violeur Darmanin. En tant que femme, je n’ai pas besoin qu’on utilise les questions liées aux femmes pour taper sur mes frères musulmans. » Cette même femme voilée pointe alors du doigt Europe 1 et d’autres médias qui, selon elle, traqueraient les musulmans.

Une vision véhiculée par les médias

Durant toute la durée de la manifestation, chaque intervenant s’est attaché à dénoncer les journalistes. En particulier ceux de CNews et de Valeurs actuelles, qualifiés de médias antisémites sous les huées des manifestants. « Valeurs actuelles, ce sont des gens qui reprennent des saletés antisémites des chrétiens fondamentalistes américains. Il y a des gens de CNews, ici. On va dénoncer [cette chaîne] qui réhabilite le maréchal Pétain pendant un an et qui a fait la promotion d’un candidat antisémite [Éric Zemmour] », fustige Nadia, la porte-parole du média Ligne de crêtes, qui se définit comme « féministe et contre l’antisémitisme ».

Charlie Hebdo fut également cloué au pilori. « Je le dis ici alors qu’il y a des milliers de personnes qui se sont rassemblées pour dire : je suis Charlie. Moi, je ne suis pas Charlie », affirme fièrement Alexis Trouillas, un homme de 34 ans se présentant comme « ancien candidat à la présidentielle ». Il poursuit : « Ce journal est malfaisant. C’est une arme de destruction massive contre notre pays. » Sept ans après la tuerie de Charlie Hebdo, il fallait oser…

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 05/09/2022 à 12:17.

9650 vues

03 septembre 2022 à 21:19

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

65 commentaires

  1. Les musulmans modérés qui défilent contre l expulsion d un iman extrémiste ? Non mais franchement on nous prends pour des idiots ? Si ils étaient modérés ils militeraient POUR l expulsion de tous les extrémistes musulmans et là peut etre on leur donnerait un certain crédit ! Que je sache c est dans leur communauté que naissent et sevissent les islamistes …

  2. Triste et consternante époque. Avenir incertain….Bravo à Notre République d’ avoir laissé cette manifestation avoir lieu; c’ est démocratique….Les gens sont avertis, au moins. Le cas contraire ( peut-être le but in fine, recherché?) aurait surenchérit le « sentiment de persécution  » chez ces manifestants – là. Bravo aussi à la population Musulmane qui ne s’ est pas déplacée massivement. Quels que soient leurs raisons… Enfin, ce pauvre Mr Trouillas, sait-il qui l’est aussi un « dhimmi »? enfin, et tout aussi démocratiquement, indiquons à ces personnes que nul n’ est retenu de force en France….Ils peuvent aller sous de meilleurs horizons moins hostiles, s’ils le souhaitent. Chine, Birmanie , etc ??

  3. Si ces gens s’informaient en prenant connaissance de l’istoire de l’islam et de sa diffusion. Ils verraient que la fameuse théocratie de tolérance, d’amour et de paix. A fait plus de massacres qu’aucune autre religion. Cette histoire de tolérance d’amour et de paix n’est valable que pour les mulsulmans entre eux et encore s’ils font partie de la même branche. Ne pas oublier aussi la condition de la femme qui est la moitié en droit de celle des hommes. Bizarre toutes ces gauchistes qui veulent imposer la femme avant l’homme et qui défendent cette théocratie et la charria. Pour terminer lorsque l’islam s’est répandu par la guerre ils ont massacrés quelques dizaines de milions de bouddhistes dans las pays dit de la route de la soie, puis quelques dizaines de millions aux indes qui a eu bien du mal à garder sa religion et sa culture, puis qulques dizaines de millions en Chine. Da l’autre coté mêmes punitions mêmes motifs avec la conquète arabe arrétée à Poitier, puis le moyen orient avec la disparition des civilisations locales, enfin la turquie et le sud de l’Europe jusqu’à la déculottée devant Vienne qui a permis la sabilisation leurs invations et des massacres en Europe. Alors que ces gens cessent de raconter n’importe quoi. L’islam tout d’abord n’est pas une religion mais une théocratie et si on la laise faire elle conquérera l’Europe grâce à ces gens mais cette fois sans avoir eu à se battre pour arrriver dans les pays qu’ils veulent conuérir et bien sur convertir. Alors là moi en tant que mâle converti je vais bien me marrer lorsqu’ils mettrons les petites minettes qui les dégfendent actuellement au pas.

Les commentaires sont fermés.