La députée du Val-de-Marne Rachel Keke a fait pression sur les autorités pour empêcher l’expulsion d’un délinquant ivoirien multirécidiviste lié à la mouvance islamiste, avec l’aide du militant racialiste Hadama Traoré. C’est une information hallucinante que révèle le journaliste Amaury Bucco de  (détails ci-dessous).


Passons sur le fait que le militant Hadama Traoré, partenaire traditionnel de La insoumise, avait tenté d’organiser une manifestation de soutien à Mickaël Harpon, le terroriste islamiste ayant frappé au sein de la préfecture de Paris. Passons sur le fait que les images captées de cet esclandre montrent M. Traoré dans une démarche provocante à l’égard des forces de l’ordre et arrêtons-nous sur les réactions des collègues de Rachel Keke.

Elles ne se sont pas fait attendre : « Racisme », ont-ils crié à l’unisson. Hier soir, le journaliste Dimitri Pavlenko se demandait, sur la chaîne , si « Rachel Keke s’est senti une loyauté ivoirienne concurrente de la loyauté qu’elle doit à la France ». Une interrogation qui se pose effectivement lorsqu’on sait que Rachel Keke possède la nationalité ivoirienne et défend un compatriote ivoirien tout en étant députée française.


C’était l’angle attendu par ses amis dans l’Hémicycle. « La chaîne poubelle toujours plus loin dans l’innommable. Ne vous en déplaise, Rachel Keke est députée française à l’Assemblée nationale. Insinuer autre chose n’est que et xénophobie », a réagi Mathilde Panot. « Ce minable gratte-papier, qui croit intelligent de la renvoyer à une qualité d’étrangère, ne lui arrive pas à la cheville », abonde Raquel Garrido. Danièle Obono, quant à elle, va encore plus loin : « Leur haine mortifère dégoulinante de racisme et de xénophobie. Notre fierté, d’être qui on est, d’être où on est, d’y faire ce qu’on fait, tête haute, écharpe en bandoulière. Ragez, nous vaincrons. » Sa collègue Danielle Simonnet a été plus concise : « Le racisme de CNews, ça suffit. Rachel Keke est députée de la République, que cela vous plaise ou non. » Plus sobrement, le député David Guiraud s’est contenté de demander à ses fans de signaler en masse la séquence. Aucune explication sur le fond ne sera livrée par l’intéressée et ses collègues.

Décidément, la chance ne sourit pas à La insoumise. Quelques heures après l’affaire Keke, l’affaire Adrien Quatennens s’est aggravée la veille du débat de la niche parlementaire de visant à constitutionnaliser l’avortement. Un débat qui tranche, d’ailleurs, avec la réalité que vivent les Français pris par la paupérisation et l’explosion de l’insécurité. Tandis que les missions régaliennes de l’État dysfonctionnent et qu’une députée élue par les Français prend fait et cause pour un délinquant multirécidiviste, La insoumise crie au racisme afin d’éviter tout débat de fond. Dramatique.

8083 vues

24 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

25 commentaires

  1. Hé bien NON mesdames. Si votre pendule est totalement déréglée, la notre ne l’est pas et il est INADMISSIBLE qu’un étranger quel qu’il soit puisse être député de la République française, ou alors il abandonne urbi et orbi sa nationalité étrangère.

  2. Il se peut que Rachel Kéké de part de ses antécédents familiaux s’intéresse au cas de cet Ivoirien, ça n’a rien de surprenant et tout à fait compréhensible. Le problème c’est la suite à donner une fois le dossier de ce monsieur étudié et savoir faire la distinction entre un cas de justice abusive ou celle d’une décision justifiée, là est la question. Nous devons nous féliciter que notre République puisse porter des femmes de ménage à l’Assemblée Nationale mais il y a femme de ménage et femme de ménage et, comme je l’ai entendu, une manipulation pourrait expliquer l’implication de cette députée. Elire nos représentants n’est pas juste une affaire de couleur, statut professionnel, popularité …. Mais plutôt une affaire de compétence et de discernement. Rachel Kéké n’est plus femme de ménage, elle est députée et en tant que telle elle aurait dû savoir quand, où et pour qui il serait judicieux d’intervenir dans l’intérêt de la nation qu’elle représente.

  3. Députés de cirque , mauvais acteurs spécialisés en Petaudiere. La dissolution devient nécessaire pour laver tout le linge…

  4. La France Indigne dans toute sa splendeur ! Le racisme est leur ADN profond et ils ont beau s’agiter dans tous les sens leurs actions ciblées en témoignent chaque jour !

  5. Voilà en général la franchise de ces FRANÇAIS de papiers. Ils veulent profiter des largesses gouvernementales, qui sont payées par nos impôts, sans que nous puissions donner notre consentement. Cela s’appelle la démocratie chez Macron.

  6. Je suis toujours circonspect quant à la double nationalité d’élus ou de Ministres. De quel côté penchent-ils ? Et ce n’est pas une question de couleur. Un Cohn-Bendit est-il plus Allemand ou plus Français ? On ne sait et c’est bien là tout le problème. Selon moi, pour ^étre éligible, un candidat devrait avoir obligation de choisir et d’affirmer sa nationalité française. Le doute n’est pas permis. Lorsqu’une Najad Vallaud-Belkassem, Ministre de l’Education National, veut imposer l’arabe dès le primaire, n’y a-t-il pas confusion des genres ? Je suis donc totalement opposé à la double nationalité pour les élus ou les responsables de l’Etat. Autrement cela peut vite devenir « la chianlit » comme aurait dit le Général de Gaulle ! Et il n’y a aucun racisme dans cette position, elle est valable pour tout européen ou nord américain, latino-américain etc. Même chose pour Emmanuel Vals, on ne sait plus pour qui il oeuvre… Et ce n’est pas une question de couleur ! Ou alors, de couleur politique…

  7. Ces personnes desservent la cause de leur semblables. J’imagine avec horreur une assemblée colorée.

  8. Exemple parfait du savoir « ou en sommes nous politiquement parlant », le niveau de culture imposé par un parti politique qui pour faire du social a fait du n’importe quoi, quelle honte et quel dégout.

  9. Si je comprends bien , ces gauchistes staliniens sont pour maintenir les délinquants en France ! Leurs visages reflètent la haine, l’aigreur ! Je ne comprends pas que des français puissent encore élire des personnages aussi laids dans leur âme ! Ils passent leur temps, l’AN ou ailleurs à vociférer ! Avec ces gens-là c’est le chaos assuré !

  10. La France leur a tout donné et voilà ce que certain font quand on leur a donné , en plus de tout le reste , un peu de pouvoir .Rachel Kéké doit être démise de ses fonctions pour avoir insulté la France et les français et pour son soutien à ce délinquant multirécidiviste . Renvoyée chez elle avec ce délinquant par le premier vol .

    1. Oui,mais pour ça il nous faudrait un gouvernement qui en a…….et c’est justement ce qui leur manque « pas de couilles pas d’embrouilles » comme dit le Capitaine Moreau dans son livre comme on leur apprend à la gendarmerie.

    2. Elle ne fait que suivre l’exemple de François HOLLANDE, quand il rendit visite et soutien à cette crapule de Théo…

  11. Quand va-t-on faire un grand ménage dans ce parti subversif. Comme nous rappelle si souvent Macron : nous sommes en guerre (en tout), ces traitres mériteraient donc d’être jugés comme tels par un tribunal militaire et la peine appliquée sine-die !

  12. Ce qui est plaisant c’est de voir la rage impuissante des insoumis éclater en imprécations aussi haineuses que stériles. Ces gens là sont la honte de l’Assemblée nationale. La démocratie parlementaire n’en sortira pas grandie.

  13. Voilà un des résultats quand une population étrangère hostile accueillie récemment à qui la France a donné le droit de vote et qui en profite.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter