Il avait été choisi pour parrainer l'édition 2024 du Printemps des poètes, provoquant une levée de boucliers à gauche. La polémique Sylvain Tesson aboutit, finalement, à la démission de la directrice artistique du Printemps des poètes, rapporte Le Parisien.

« Le choix, que j’assume pleinement, de Sylvain Tesson pour féerique parrain de La Grâce (thème de l’édition 2024, du 9 au 25 mars) a déclenché une cabale effarante, consternante pour ne pas dire monstrueuse. Dans ce contexte, aucune parole n’étant audible, j’ai préféré réserver la mienne au silence », a expliqué Sophie Nauleau, dans un communiqué publié ce vendredi 26 janvier.

Et pour cause : pas moins de 1.200 représentants du monde de la culture avaient manifesté leur opposition à cette nomination de Sylvain Tesson, à travers une tribune publiée dans Libération. Les signataires estimaient que ce choix tendait à « renforcer la banalisation et la normalisation de l’extrême droite dans les sphères politique, culturelle, et dans l’ensemble de la société ». Un reproche dû, notamment, aux préfaces écrites par l'écrivain pour plusieurs ouvrages de Jean Raspail.

5274 vues

26 janvier 2024 à 16:04

Les commentaires sont fermés sur cette publication.