La préfecture de de a annoncé unilatéralement le déplacement des « crackeux » de la Villette vers le XIIe, qui n'ont pas été consultés et poussent des cris d'orfraie.

Comble du cynisme, le premier adjoint d'Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire, regrette que le sort des habitants du XIIe n'ait pas été pris en compte. On n'avait pas eu de ces pudeurs pour les habitants du XIXe.

Voici donc, mesdames et messieurs, sous vos yeux ébahis, voici venir, vous la connaissez bien, la caravane du crack ! Ce soir près de chez vous, un spectacle pour petits et grands, à la sortie de l'école ! Ses tours fabuleux : le coutelier fou ; les bagarreurs du Soleil ; la sauvageonne des toilettes publiques ; le jongleur de cristaux ! Ses goodies, que la caravane du crack, comme celle du Tour de France (plus connue, mais un peu démodée), sème partout derrière elle, pour le plaisir des spectateurs : seringues dans les squares ; préservatifs dans la rue ; vêtements sales sur les bancs et les arbres ; il y en aura pour tout le monde !

Et, surtout, ne manquez pas, d'ici quelques mois, la suite de la tournée ! La caravane du plantera son chapiteau dans un autre coin de Paris. Pas trop chic non plus, mais, désormais, le nombre de pauvres à fond comme neige au soleil...

Déplacer le problème pour ne pas le régler, en voilà une idée ! Comme c'est beau, comme c'est grand, comme c'est généreux, la gauche !

Cette fureur de la municipalité est assez révélatrice d'une certaine classe politique : des junkies, oui, mais ailleurs. Loin. À deux pas des épiceries et des trottinettes, c'est moins bien. La compassion républicaine se tait à mesure qu'on se rapproche du périphérique.

26 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 5 votes
Votre avis ?
24 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires