Alors que le variant Delta du coronavirus, plus contagieux, progresse en France, atteignant désormais « 20 % des nouveaux diagnostics », le gouvernement multiplie les appels à la vaccination.

L’autorisation prochaine de la CNIL

De plus, il souhaite pouvoir « transmettre aux médecins généralistes la liste de leurs patients vaccinés » afin que les praticiens puissent inciter les non-vaccinés. Or, cette diffusion, nécessite le feu vert de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) qui ne s’est pas encore prononcée sur ce sujet.

Le mardi 29 juin, au micro de FranceInfo, le ministre de la a fait un appel à la CNIL : « Je souhaite ardemment, je demande à la CNIL de me laisser la possibilité d’envoyer aux médecins généralistes la liste de leurs patients qui ont été vaccinés de manière à ce qu’ils puissent mobiliser ceux qui ne l’ont pas été. »

Il en a profité pour remercier les personnels de afin « qu’ils passent du temps, qu’ils mobilisent beaucoup d’énergie pour aller convaincre ».

 

« Les Français ne comprendraient pas » la fermeture des commerces

« Imaginons qu’on ait une montée de cas à la rentrée, les Français ne comprendraient pas qu’on soit amené à se reposer la question de fermer les commerces, restaurants, etc., parce qu’une partie des Français ne seraient pas vaccinés », a-t-il insisté, rappelant que face au variant Delta, la barrière de la vaccination est efficace.

« Si on est tous vacciné, ça ne voudra pas dire zéro circulation du virus, mais ça voudra dire zéro impact sanitaire, et éducatif », a assuré Olivier Véran.

Le 28 juin au soir, 33,5 millions de personnes avaient reçu au moins une injection, soit près de la moitié de la population totale, et 21,7 millions avaient un schéma vaccinal complet, soit un tiers de la population totale.

Le ministre a annoncé que la CNIL allait rendre un avis favorable jeudi.

29 juin 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.