Tiens, au fait, en ce dimanche d’hiver bien tristounet, entre 49-3 et coronavirus, une nouvelle qui pourrait apporter un petit rayon de soleil à ceux qui désespèrent. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est toujours ça. Il vient de Provence, plus précisément d’. Vendredi, un sondage au sujet des élections municipales dans l’ancienne cité des papes, réalisé par IFOP-Fiducial pour Le Dauphiné et Sud Radio, a été dévoilé. Avignon, un peu plus de 90.000 habitants, aux mains d’une coalition socialo-communiste depuis 2014.

À la question « Si ce dimanche prochain [ce dimanche 1er mars] devait se dérouler le premier tour des élections municipales pour élire votre maire, à Avignon, pour laquelle des listes suivantes y aurait-il le plus de chance que vous votiez ? » Réponses : en tête, le maire sortant Cécile Helle, à 29 %. 2 points, à peine, devant Anne-Sophie Rigault, candidate soutenue par le , le CNIP et La populaire de . C’est évidemment une bonne nouvelle pour Cécile Helle et Anne-Sophie Rigault qui sont à touche-touche, pratiquement dans la marge d’erreur. En troisième position, les écologistes soutenus par EELV sont à 16 %. Une bonne nouvelle ? Oui et non car c’est, en gros, le score fait par EELV lors des élections européennes. Disons qu’ils confirment une certaine implantation. Les sauveraient les meubles, dans une ville qu’ils dirigèrent de 1995 à 2014 avec Marie-Josée Roig, puisque ce sondage les donne à 12 %. Un sursaut, dirons-nous, après leurs 6,48 % aux élections européennes. Les Insoumis obtiendraient 7 %. Pour le coup, pas vraiment une bonne nouvelle si on compare avec le score obtenu par Jean-Luc au premier tour de l’élection présidentielle de 2017 : plus de 28 %, devant tous les candidats, dont Marine Le Pen ! La liste animaliste obtiendrait, quant à elle, 2 %. C’est mieux que rien.

Mais vous allez me dire que j’oublie quelqu’un : La République en marche. Elle est où, La République en marche ? Infiltrée, tenue de camouflage exigée, à droite, à , au centre, ni vu ni connu, j’t’embrouille ? Pas du tout, ils ont sorti l’étendard, la fanfare et tout ça. Et alors ? Alors : 4 %…

Mieux que les animalistes, tout de même. Reconnaissons tout de même que , secrétaire d’État à la Transition écologique, avait eu le nez creux lorsqu’elle avait déclaré, en novembre dernier, au sujet de son éventuelle candidature à Avignon : « Non, c’est non ! »

Oui, on sait, un sondage, c’est une photographie à un moment donné. Merci pour ce moment.

1 mars 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.