Multiplication des pauvres en France : une aubaine pour les entreprises étrangères !

Ils achètent à bas prix les cotonnades chinoises qui ont causé leur mise au chômage et ils les payent avec leurs indemnités…

À lire aussi

Pendant des millénaires, les frelons ne prenaient pas l’avion !

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleParlons mondialisation… et de ceux qui v…