Dimanche 4 juillet, un homme de 32 ans d’origine malgache a menacé de le patron d’un restaurant, avant de revenir, le lendemain, pour insulter son équipe. Présenté au tribunal, jeudi après-midi, il a écopé d’un an de prison ferme, selon France Bleu.

 

Il menace et insulte l’équipe en lançant des « Allah Akbar »
 
Le prévenu se baladait en bord de Nive, ce dimanche 4 juillet, et il a aperçu des femmes attablées au restaurant. Alors qu’il était tenté de les rejoindre, un serveur lui a demandé de partir, selon les témoignages énoncés au procès.
À peine s’était-il éloigné qu’il est revenu de plus belle : il chantait en arabe, lançant des « Allah Akbar », pour finalement menacer le patron de « revenir pour tout faire sauter ». Le lendemain, c’est aux serveuses qu’il s’en est pris, les traitant de « mécréantes » et de « salopes » en raison de leur tenue vestimentaire. En partant, il a averti le patron qu’il allait « s’occuper de lui ».

 

Un prévenu bien connu des services de
 
L’homme n’était pas un inconnu : il avait déjà été condamné en 2015 sur la route de l’ alors qu’il partait faire le djihad. En 2016, il avait été condamné à cinq ans de prison pour avoir « participé à un groupe en vue de commettre un acte terroriste ». Sa libération datait seulement de mai 2021. Il résidait, depuis, chez sa mère, à Bayonne. Lors du procès qui a eu lieu ce jeudi, le tribunal correctionnel de l’a condamné à un an de prison ferme, suivant les réquisitions du parquet, rappelle France Bleu. Il n’a pas souhaité faire appel, a précisé son avocat.

9 juillet 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.