C’est un véritable arsenal guerrier « prêt à l’emploi » que les policiers marseillais ont découvert, ce samedi, dans un appartement du XVIe arrondissement de la ville. Une découverte due au hasard, l’appartement étant squatté.

Le propriétaire de cet appartement, squatté, qui avait fait appel à une pour changer les serrures de sa porte ne s’attendait sûrement pas à découvrir chez lui un véritable arsenal de guerre.

En effet, d’après l’AFP, « deux roquettes, deux lance-roquettes, quatre pains d’explosifs, des dispositifs de mise à feu, des engins pyrotechniques, 500 munitions, des gilets pare-balles lourds, d’autres plus légers, des casques et des tenues de militaires » se trouvaient dans l’appartement.

Enquête

L’enquête a été confiée à la judiciaire. Pour l’heure, il n’est pas encore établi si ces armes étaient destinées à une entreprise terroriste ou au trafic de drogue, qui gangrène les quartiers nord de Marseille.

La causée par ces trafics a fait la une des journaux cet été, après la de deux adolescents abattus à la kalachnikov.

4 octobre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.