Marie de Hennezel est psychologue clinicienne et écrivain. Dans son dernier ouvrage, L’Adieu interdit, elle livre ses réflexions sur cette « folie hygiéniste » propre à notre époque et qui se révèle crûment en ces temps de crise sanitaire. Les personnes âgées dans les EHPAD en sont les premières victimes. Un témoignage bouleversant qui nous renvoie à la question de la place de la mort dans notre société. Mais aussi un formidable enseignement à tirer.

Elle se confie à Boulevard Voltaire.

6 novembre 2020