Marie de Hennezel est psychologue clinicienne et écrivain. Dans son dernier ouvrage, L'Adieu interdit, elle livre ses réflexions sur cette « folie hygiéniste » propre à notre époque et qui se révèle crûment en ces temps de crise sanitaire. Les personnes âgées dans les EHPAD en sont les premières victimes. Un témoignage bouleversant qui nous renvoie à la question de la place de la mort dans notre société. Mais aussi un formidable enseignement à tirer.

Elle se confie à Boulevard Voltaire.

8854 vues

6 novembre 2020

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.