Après la mort du maire de Signes (Var) et au lendemain des déclarations de , président de l’Association des maires de France, Lionel Falcoz, maire de Laroque-Timbaut (Lot-et-Garonne), décrit son quotidien de premier magistrat d’une commune de moins de 2.000 habitants.

À lire aussi

Lionel Falcoz : « La circulaire Castaner pour les municipales était un subterfuge avantageant LREM »

Le Conseil d'État a suspendu, ce vendredi, trois dispositions de la circulaire du ministre…