Dans son livre Zemmour ? Ben voyons !, qui paraît ces jours-ci aux Éditions du Rocher, Jérôme Rivière, député au Parlement européen et ex-vice-président de Reconquête, raconte d'un point de vue privilégié les coulisses d'une campagne et d'un candidat pas comme les autres. « Ce n'est pas un livre d'aigreur ni un règlement de comptes », prévient-il. Mais il est déçu, il le dit. Jérôme Rivière analyse, sur la base de son expérience personnelle, les causes de ce qui, pour lui, n'est pas un échec électoral : « 7 %, c'est déjà un beau score, très honorable », dit-il. L'origine des difficultés est ailleurs, pense-t-il, dans la personnalité du candidat et de son entourage : l'intellectuel Zemmour est brillant mais il n'est pas un homme politique, explique Rivière. Un point de vue personnel critiquable, contestable, mais qui éclaire de l'intérieur et d'une lumière originale l'incroyable aventure politique d'Éric Zemmour.

13179 vues

18 mars 2023

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

18 commentaires

  1. C’est justement parce que ce n’est pas un politique du sérail que sa présence est intéressante. Oui, 7% quand on part de rien est en effet un bon score. Le vote utile qu’on peut comprendre a joué en sa défaveur hélas.

  2. Il n’a rien à gagner à écrire ce livre ? N’espère t-il pas le vendre ? Ce que nous aimons chez Eric Zemmour, c’est justement
    qu’il n’est pas un homme politique, contrairement à Jérôme Rivière qui mange à tous les râteliers. En plus, il n’a rien compris ou fait semblant …ce n’est pas l’attitude de Marine Le Pen qui l’a dédiabolisée, mais la peur d’ Emmanuel Macron de se retrouver face à Eric Zemmour au dernier débat. La grosse erreur d’Eric Zemmour c’est d’avoir fait confiance à des personnes comme lui.

  3. Zemmour n’est pas un homme politique.
    Personne à priori n’est un homme politique ;on le devient dans le bon ou le mauvais sens. Le polémiste s’est néanmoins imposé dans le paysage politique en moins de 6 mois ;il a créé un parti qui est peut-être le premier de France actuellement, au nombre d’adhérents. Pour Zemmour et ses partisans, ce n’est pas fini, çà commence.

  4. Zemmour n’est pas un homme politique ? Je dirais tant mieux, au vu de ce que les hommes et femmes politiques nous apportent

  5. Le problème, ou l’un des problèmes qui menèrent Zemmour à 7%, et 0 député, est le fait qu’il, ainsi que ses sbires, s’est ostracisé une très grande partie des « boomers », qui pourtant partagent (partageaient) ses idées, voire davantage, à force de les vilipender et de les accuser de tous les maux.
    Ce n’est pas un énième livre qui changera quoi que ce soit, le mal est fait.

  6. Moi aussi,j’ai espéré ! Après avoir voté 35 ans JMLP, je pensais que les français voulaient enfin s’en sortir en choisissant Eric Zemmour ! Il faudra donc attendre encore pour que le sursaut national ait lieu !!!

  7. C’est une excellent analyse. Oui, E Zemmour n’est pas un politicien ni un futur président potentiel, quoi que dans la vie tout évolue mais çà restera un intellectuel brillant et ses analyses sont très fines. Bravo Zemmour continuez.

  8. Lorsque l’on quitte un parti politique, la décence voudrait que la parole ne fut prise que pour dénoncer un différent politique. Hors, ici, Jérôme Rivière parle de choses vécues dans l’intimité de Reconquête. Cela n’est guère moral, petit et ne fait pas avancer la cause nationale.

  9. Nul n’est prophète en son pays. Un miracle ne s’adresse qu’à ceux qui croient.
    Pour un premier essai à 7% c’était déjà un miracle pour Zemmour. Ce qui prouve qu’il y a des croyants de la première heure. Le temps est peut-être en train de préparer autre chose pour la France et Zemmour en est le prophète que nous attendons depuis 30 ans au moins.
    Les citoyens n’attendent plus rien des politicards d’aujourd’hui alors il va falloir choisir dans les urnes le bon numéro.

  10. Lamentable ! Une vraie girouette ! J’ai horreur de ces gens qui crachent dans la soupe de ceux qui les ont accueillis (Mouraud ….) ! Les rats ont quitté le navire suite à l’échec de la présidentielle !
    Je n’ai jamais apprécié ce genre de personnages qui règlent leurs comptes à travers leurs livres ! Il est certain que je n’achèterai pas son livre mais bien celui de Zemmour, homme sincère, qui aurait pu continuer à vivre tranquillement de son métier et de ses livres mais a choisi de défendre , ce qui est le plus précieux, notre pays la France ! Tout en subissant les insultes, les menaces et l’opprobre ! Chapeau pour M.Zemmour !

  11. Comme de bien entendu tout homme a des faiblesses et messieurs Jérôme Rivière et Eric Zemmour n’y échappe pas, tout système politique est imparfait nous le savons, mais est-ce pour autant que monsieur Zemmour n’est pas crédible, je ne le crois pas, monsieur Rivière devrez ne point jugez, car du jugement dont il juge il sera lui même jugé !

  12. Tous ces mecs qui retournent leur veste car le succès n’a pas été au RDV.. assez pitoyable !

  13. Il dit ; « Eric Zemmour a fait le bon diagnostic, celui que MLP n’a pas fait, on a un enjeu de civilisation qui …etc » La question est donc une question de vie ou de mort. Tout le reste est subordonné. . Les Français, y compris celui qui la prononce, n’ont plus beaucoup de temps devant eux pour voir la portée « concrète » de cette toute petite phrase.

  14. Ce n’est pas une découverte. EZ et c’est bien terrible tombera dans l’oubli car quand on ambitionne à faire de la politique on commence par essayer de comprendre un pays. La France est un fruit pourri dans lequel il nous faut survivre. Le système est un cancer et on le voit actuellement, au delà d’une réforme abjecte il est clair de voir que nous sommes dans un pays de gauche et Marine le sait car elle sait ce qu’est la politique.

  15. « il n’est pas un homme politique » : C’est par les temps qui courent le plus beau compliment que l’on puisse faire à Zemmour. Ses « maladresses » (le plus souvent alléguées et montées en mayonnaise) sont la rançon de sa sincérité.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter