Législatives : participation historique de 26,63 % à midi et premiers résultats

Brève breve

Dimanche 30 juin, le taux de participation au premier tour des élections législatives 2024 était de 25,90 %, à 12 heures. En 2022, à la même heure, le taux de participation était de 18,43 %. Pour ce second tour, la participation est aussi en hausse par rapport à 2022 et, donc, légèrement supérieure à celle du premier. Ce serait la participation la plus forte à des législatives depuis plus de 40 ans, en 1981.

Les premiers résultats sont connus pour certains départements et territoires d'outre-mer.

Dans les territoires d’outre-mer, trois candidats avaient été élus dès le premier tour, dans la 1re circonscription de Mayotte (Estelle Youssouffa, députée sortante divers droite), en Polynésie (Moerani Frebault, divers droite) et dans la circonscription unique de Wallis-et-Futuna (Mikaele Seo, députée sortante de la majorité présidentielle).

Pour la Guadeloupe, tous les députés sortants ont été réélus (2 LIOT, 2 NFP). En Martinique, trois des quatre députés sortants ont été réélus (4 NFP ou gauche). En Guyane, les deux députés sortants (gauche) ont été réélus. À Saint-Pierre-et-Miquelon, le député sortant divers droite Stéphane Lenormand a été réélu avec 61,72 % des voix, face au candidat socialiste Frédéric Beaumont. À Saint-Martin et Saint-Barthélemy, le candidat du MoDem, Frantz Gumbs, a été réélu avec 55 % des voix, face à Alexandra Questel, candidate divers droite.

En Nouvelle-Calédonie, le seul député sortant qui se représentait, le loyaliste Nicolas Metzdorf, a été élu dans la 1re circonscription, avec 52,41 % des voix, face à l’indépendantiste Omayra Naisseline. Dans la 2e circonscription, c'est un candidat indépendantiste (divers gauche) qui a été élu, Emmanuel Tjibaou, avec 57 % des voix, devant le candidat loyaliste (divers droite) Alcide Ponga. Le nouveau député est le premier indépendantiste à être élu à l’Assemblée nationale depuis Rock Pidjot, élu entre 1964 et 1986. Emmanuel Tjibaou est le fils de Jean-Marie Tjibaou, leader indépendantiste kanak assassiné en 1989 à Ouvéa, et le frère de Joël Tjibaou, mis en examen le 25 juin – pour « complicité de tentative de meurtre », « vol en bande organisée avec arme », « destruction en bande organisée du bien d’autrui par un moyen dangereux » – et placé en détention provisoire à Nouméa.

Si le RN n'enregistre aucun élu pour le moment, il ne s'agit pas d'une « déconvenue », puisque ces circonscriptions n'étaient pas considérées comme gagnables.

Vos commentaires

6 commentaires

  1. En 1978 l’or des élections législatives, au soir du premier tour, la gauche Socialo Communistes étaient censé gagner les élections législatives ! Sauf que durant l’entre deux tour certaines personnalités socialistes et de gauches, ont fait certaines déclarations, qui ont fait peur au corps électorale ! Du coup au soir du deuxième tour des élections législatives, contre toute attente, c’est la Droite RPR UDF qui finalement remporte les élections législatives, au grand soulagement du camp de la droite et des Gaulistes ! Ce qui n’a pas empêché en 1981, c’est 3 ans plus tard à l’occasion des élections Présidentielles, François Miterrand Premier Secrétaire du Parti Socialiste de remporter les élections Présidentielle ! Si la gauche Socialo Communiste avait gagné les élections législative ! Il n’est pas sur tout que la gauche gagne les élections Présidentielles 3 ans plus tard ! Je pense que le RN ne voulait pas gagner, d’où certaines déclarations malheureuse de certains candidat RN Pour moi le perdant le RN même si il n’a pas gagné l’élection ! Il n’a pas perdue, il se renfiorce le groupe parlementaire RN sortant était de 89 députés le groupe parlementaire RN rentrant est de 150 députés ! Par contre le vrai perdant c’est le groupe Renaissance ! Pourquoi ? Parce que le groupe parlementaire Renaissance sortant était de 240 députés et le groupe parlementaire Renaissance rentrant n’est plus que de 150 députés ! Le RN n’a pas gagné mais il en sort renforcé ! Renaissance n’a certe pas perdue, mais il ressort affaiblit ! LFI a certe gagné ! Mais ne peux pas gouverné ! Pourquoi ? Parce que le groupe LFI a certe 180 députés ! Mais comment vas t’il faire, avec les 300 députés, qui lui seront hostile ! Le parlement actuelle est ingouvernable ! Ce qui ouvre la vois au Président Macron a faire valoir l’article 16 et à former un gouvernement de Technicien avec Gabriel Attal à sa tête ! D’ailleurs le Président Emmanuel Macron vient de refuser la démission du Gouvernement que Gabriel Attal lui avait présenté hier soir ! Hervé de Néoules ! Emmanuel est un joueur, qui joue avec nos institution ! Il est très doué à ce miveau la ! Un Pervers Narcissique et un Psychopathe n’est pas stupide, ni même débile ! Vous avez totalement sous estimé Macron !

  2. il est 21h45 et l’avenir de la France s’annonce sombre avec la pousser de NFP qui par les magouilles , la complicité d’une majorité des média spécialiste du dénigrement .
    Ce pays va rentré une nouvelle fois en récession comme en 1936-38 , comme en 1981-83 mais la avec la dette que ce pays a , c’est le FMI qui va prendre en main le destin de ce pays comme ce qui c’est passer pour la Grèce.

  3. Ce que dit ce monsieur a déjà commencé depuis un moment, même depuis plusieurs années,il ne reste plus que ça se concrétise officiellement,ce qui est déjà en cours d’ailleurs. Dans quelques temps,il restera deux choix, vaincre ou mourir, je sais, ça fait peur et on peut faire comme l’autruche,se cacher la tête dans le sable, mais cette attitude ne changera rien.Ou on se bat et on gagne, où on laisse faire et vous connaissez la suite, l’intervenant de cet interview vient de l’expliquer et encore,je trouve qu’il a pris des gants pour le dire afin de ne pas trop affoler, mais ça va se faire bien plus rapidement qu’on le croit.Nous voilà prévenu.Esperons que le vote d’aujourd’hui change la donne,dans le cas contraire,adieu mon pays perdu.

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois