Victime de vandalisme, la croix du pic Carlit avait disparu depuis 2018. Mais ces derniers jours, une nouvelle croix a été installée dans la plus grande discrétion à plus de 2.900 mètres d’altitude.

Qui a réinstallé une croix au sommet du pic Carlit ?

Des randonneurs voulant rejoindre le point culminant des Pyrénées-Orientales ont découvert, une croix en métal très ressemblante à l’ancienne, au sommet du mont Carlit.
La croix, d’une hauteur de 1,40 mètre, a été « montée à dos d’homme, visiblement de nuit, à 2.921 mètres d’altitude », précise France Bleu Roussillon.
L’évêque de Perpignan, Monseigneur Norbert Turini, n’est pas à l’origine de cette réparation. Il indique, en effet, n’avoir « aucune information sur qui a souhaité réinstaller ce symbole, mais il s’agit certainement de personnes meurtries par cette absence ancestrale profanée. Personnellement je trouve ce geste très courageux. » Le maire de la commune d’Angoustrine n’a pas davantage d’informations.

La précédente croix vandalisée en 2018

La précédente croix avait été découpée à la meuleuse et jetée dans le vide par des inconnus. Installée par hélicoptère par les militaires du centre national d’entraînement commando (CNEC) de Mont-Louis pour remplacer l’ancienne, elle était au cœur d’une polémique depuis plusieurs mois. En effet, des randonneurs se plaignaient de « la multiplication de symboles religieux sur les sommets pyrénéens », explique France Bleu Roussillon. Après cet acte de vandalisme, l’armée avait décidé, en accord avec l’évêché et la préfecture, de ne pas réinstaller de nouvelle croix, dans un esprit d’apaisement.

Une nouvelle qui réjouit Éric Charre, directeur de la station de ski voisine de Porté-Puymorens, et élu à d’Angoustrine. « Les personnes qui ont réussi à monter une croix à cette altitude m’inspirent un grand respect, reconnaît-t-il. Il y a toujours eu une croix au sommet. Mon arrière-grand-père, guide de haute montagne, s’était lui-même photographié devant la croix. Depuis deux ans, il manquait quelque chose. Le pic Carlit renoue avec l’histoire et la tradition. »

À lire aussi

Un homme armé et criant « Allah Akbar » interpellé en Isère

Possédant un couteau et un bâton, l’individu s’est rebellé à l’arrivée des gendarmes. …