Le ministre du Travail Olivier Dussopt épinglé par le PNF pour favoritisme 

Olivier Dussopt a annoncé à l'AFP, vendredi 3 février, que le parquet national financier (PNF) avait retenu l’infraction de favoritisme dans l’affaire des deux œuvres d’art qu’il avait reçues en cadeau en 2017. L'infraction de prise illégale d'intérêts a en revanche été écartée.

En juin 2020, le PNF avait ouvert une enquête préliminaire pour prise illégale d'intérêts à l’encontre d'Olivier Dussopt, pour une affaire qui remontait à 2017 lorsqu'il était encore maire d'Annonay (Ardèche). Mediapart avait révélé l'affaire : « Quelques jours avant de se voir offrir les lithographies de Garouste, Olivier Dussopt a annoncé publiquement en tant que maire d’Annonay un partenariat industriel avec… la SAUR pour l’installation d’une microturbine hydroélectrique sur la commune. » Ces deux lithographies avaient été estimées à 2.000 euros mais Olivier Dussopt avait déclaré ignorer leur valeur.

Ce samedi 4 février, Matignon a affirmé qu'Olivier Dussopt conservait « toute la confiance de la Première ministre ». Invité de France Inter ce même jour, le ministre du Travail a contesté l'idée d'un « arrangement » avec un groupe de distribution de traitement de l'eau lorsqu'il était maire d'Annonay. Le ministre a dit vouloir « continuer à convaincre de [sa] bonne foi ».

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois