Face à une nouvelle flambée de contaminations, l’ a annoncé, ce vendredi matin, un confinement général qui sera effectif à partir de lundi. Quant à la vaccination, elle sera rendue obligatoire à partir de février 2022, rapporte BFM TV.

Confinement général à partir de lundi

Le chancelier autrichien Alexander Schallenberg a annoncé, ce vendredi 19 novembre, la mise en place d’un confinement à partir de lundi 22 novembre, pour vingt jours. Cette décision concerne sans distinction les vaccinés et non-vaccinés. Cette mesure drastique apparaît comme une première en Europe depuis le printemps : après avoir confiné les non-vaccinés, puis deux régions dans leur ensemble, l’ a décidé d’agir de manière forte pour endiguer les contaminations.

Wilfried Haslauer, gouverneur (ÖVP, Österreichische Volkspartei, Parti populaire, chrétien conservateur) du Land de Salzbourg, expliquait déjà, ce jeudi : « La dynamique des contaminations n’est pas tenable. » À Salzbourg, le taux d’incidence sur sept jours a, en effet, dépassé 1.700 cas pour 100.000 habitants.

Vaccination obligatoire début

Le chancelier a, en outre, annoncé que la vaccination serait rendue obligatoire pour tous à partir du 1er février 2022. Il s’agit, encore une fois, d’une première parmi les pays européens. 65,6 % de l’ensemble de la population a déjà reçu deux doses, taux qu’Alexander Schallenberg a qualifié de « honteusement bas » au regard des autres pays comme la France, où 75 % de la population est vaccinée, ou l’Espagne, avec 79 %.

La couverture vaccinale n’explique pourtant pas complètement la flambée de l’épidémie, puisque 40 % des personnes symptomatiques positives au coronavirus durant les quatre dernières semaines avaient déjà reçu leurs deux doses de vaccin, précise Le Monde.

 

19 novembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.