La première patineuse transgenre : pourquoi ce spectacle ridicule ?

Capture d’écran (1257)

On connaît tous l’image de l’éléphant dans un magasin de porcelaine. Il y a maintenant une alternative : la patineuse trans aux championnats d’Europe. C’est en effet l’improbable prestation de Minna-Maaria Antikainen qui a marqué les spectateurs et les médias du monde entier, la Fédération finlandaise des sports sur glace ayant voulu faire du premier patineur artistique transgenre la vedette de sa cérémonie d’ouverture.

C’est beau. C’est généreux. Ce fut surtout parfaitement ridicule, et croyez bien qu’il n’y a aucune transphobie là-dedans. Au contraire : la charité chrétienne autant que le souci de valoriser les LGBTAQUIA+ etc. eût voulu que l’on épargnât à l’agriculteur reconverti en sylphide le grotesque de la situation.

Car la demoiselle de 59 ans qui devait prouver au monde qu’il suffit de troquer son bleu de travail contre une combinaison noire à froufrou pour incarner la grâce n’a tenu que quelques mètres avant de choir sur son séant. Et pourtant, pas de lutz ni de flip, pas de simple et encore moins de double axel, pas de pirouette ni de toupie, juste l’arrivée d’un char d’assaut sur la glace. Que dis-je : sur la Bérézina, car qui a chu choira. C’est l’une des gracieuses patineuses qui virevoltaient autour en faisant flotter le drapeau de leur nation qui est venue relever la patineuse transgenre à se remettre à la verticale.

La Finlande présente sa première patineuse artistique nationale transgenre.
Sauf qu'iel ne sait pas patiner. pic.twitter.com/JC65QP6xEO

Fdesouche relaie que « Quand Markku-Pekka Antikainen a déménagé de Siilinjärvi à Helsinki dans la vingtaine, il ne pensait pas qu’il reviendrait à 59 ans en tant que représentant de l’autre sexe. Agricultrice et mère de deux enfants, elle s’appelle maintenant Minna-Maaria ». Sans doute faut-il concéder à la vérité que Minna a eu deux enfants quand elle s’appelait encore Markku, enfants dont elle est donc le père et non la mère… à moins que les transformateurs de genre ne fassent aujourd’hui des miracles.

On nous dit aussi qu’elle a commencé le patin à 50 ans, bien campée sur ses guiboles. Dieu merci, elle n’a pas tenté le patinage en couple – du moins pas qu’on sache –, sinon je ne donne pas cher des partenaires. À part Schwarzenegger, je ne sais qui la porterait.

Markku-Minna aurait pu continuer à patiner tranquille sur les lacs finlandais, toute à son bonheur, en caleçon ou jupette si affinités. Au lieu de cela, le très imbécile militantisme LGBTQI+++ en a fait la risée de millions de téléspectateurs.

Pourquoi tant de haine ?

Marie Delarue
Marie Delarue
Journaliste à BV, artiste

Vos commentaires

54 commentaires

  1. Et pendant ce temps là , les patineurs russes , qui détiennent les records de triples et quadruples sauts , sont interdits de compétitions internationales du fait des sanctions contre la Russie ; cherchez l ‘ erreur …

  2. Ce n’est pas avec cette nouvelle lubie du Transgenre que l’on va augmenter notre Démographie d’U.E., et non plus favoriser des Partenariats en développement avec l’Afrique aux Religions d’Islam et Chrétienne, qui à terme devrait embrasser le Kémitisme. La Russie Orthodoxe l’a très bien compris.
    Nous sommes en Guerre Economique cachée par une Guerre de Religions. Rien n’a changé avec les « Progressistes ». Sauf que cela se passe au niveau Planétaire.
    Enfin, on verra qui a raison. Alea Jacta Es

  3. cela me rend éminemment triste, car cette personne reste avant tout un Etre humain. Quelles que soient les raisons qui l’ont amené du « il » au « iel » , je lui reconnais le courage, bien que plein d’inconscience, de se mettre en danger dans un spectacle sur glace, sans nul doute avec de mauvais conseils.
    Les tendances actuelles amenées par je ne sais quels mauvais esprits « wokistes » aboutiront peut être à transformer de pied en cap quelques êtres heureux de leur mutation, cela reste à mes yeux un phénomène pervers, dont je souhaite qu’il se raréfie vite pour disparaitre le plus rapidement possible, afin d’ épargner les nouvelles générations et leur éviter devenir victimes d’idéologues tordus, malsains et destructeurs.

  4. Excellent. Ce texte détend. J’ai vu de mes yeux vu le même phénomène, en vrai. Dans notre petite ville, 1.9/2.0 mètres de stature. Une armoire à glace, épaules carrées, montée sur talons à aiguilles, petit sac à main pendu au bout du bras. Mollets de baroudeur. Cheveux mi-longs d’un blond citron. Corsage blanc, mini-jupe rouge, oui, mini…. Impossible de ne pas se retourner sur une telle caricature. C’était à mettre en mémoire. De l’authentique.

  5. Le ridicule ne tue pas , heureusement pour cette personne . On se demande même si : soit c’est une vengeance ou une vacherie soit on ne l’a pas fait exprès justement pour stopper cette idiotie. De plus 59 ans pour débuter une carrière sportive internationale , c’est peut être un peu âgé. En général on l’a quitté depuis belle lurette .

  6. Moi je suis serein….on va battre la Finlande sans trop de problème…..

    Un phénomène curieux(sic) c’est que tous les trans sportifs vont de l’homme vers la femme et pas le contraire?
    Comme ce combattant MMA trans qui a démoli une vraie femme il y a quelques mois ou les nageuses américaines qui commencent à tousser en voyant arriver les seconds couteaux homme avec des seins pour concourir sans fatigue dans les compet féminine….
    Ce monde est dingue!!!!!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois