est petit. Surtout au pied des Alpilles, où il fait bon vivre entre soi. Vendredi dernier, la jolie petite cité de Saint-Rémy-de-Provence accueillait en sa maison commune un mariage très people : Nelly, 26 ans, la fille de l’acteur Daniel Auteuil et d’Emmanuelle Béart, convolait en justes noces.

On l’avait oublié, mais le « sous-doué » Daniel Auteuil partagea sa vie, durant onze années, avec Emmanuelle Béart, un temps résistante aux descentes de dans les églises qui hébergeaient des sans-papiers (on disait comme ça, jadis) et bien connue pour ses descentes de dos au bord de la plage. Ils s’étaient rencontrés en 1984, lors du tournage du film L’Amour en douce. « Ugolin » et « Manon » donnèrent ainsi naissance, en 1992, à Nelly. L’heureux époux ? Lucas Veil. Cet avocat de 24 ans est le fils de Pierre-François Veil, lui aussi avocat, et d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé. Pierre-François Veil est donc le petit-fils d’Antoine Veil (1926-2013) et de son épouse Simone, née Jacob (1927-2017), ministre et académicienne, tous deux panthéonisés par la grâce d’Emmanuel Macron, le 1er juillet dernier.

Comme quoi les sociologues à la noix, qui nous rebattent les oreilles en nous disant que notre société est verrouillée, racontent n’importe quoi. Bon, elle est peut-être un tantinet bloquée, la société, lorsqu’il s’agit de passer du rez-de-chaussée au premier, mais ayez quand même l’honnêteté de reconnaître qu’il n’y a aucun blocage, au contraire, pour passer du premier au sous-sol – et plus rapidement qu’on le pense -, notamment pour les classes moyennes qui n’en peuvent mais aujourd’hui. Et puis, si vous examinez ce qui se passe aux étages nobles, alors, vous vous rendez compte que, sur le même palier, on peut faire des rencontres formidables. Autrefois, les fils d’artiste épousaient des filles d’artiste : la dynastie des Brasseur en est une magnifique illustration. Et les filles de ministre épousaient des fils de ministre. Constance Guichard, fille du baron Olivier (1920-2004), ministre sous de Gaulle, Pompidou et Giscard, épousa Ladislas Poniatowski, fils du prince Michel (1922-2002), fidèle des fidèles de Giscard et son ministre de l’Intérieur. Aujourd’hui, on est plus open. La preuve.

Cela dit, il y a déjà quelques lustres que du spectacle et celui de la se fréquentent dans les salons et les alcôves, et ce, en tout bien tout honneur. En commun : la scène. On se souvient, évidemment, de Roger Hanin (1925-2015), époux de la productrice de Christine Gouze-Rénal (1914-2002) et sœur de Danielle (1924-2011), épouse Mitterrand (1916-1996). Néanmoins, le “beauf” ne l’était que par alliance.

Mais l’on pourrait aussi évoquer la charmante ronde qui relie un ministre socialiste de à Carla Bruni. Peut-être certains de vous se souviennent-ils de Georges Fillioud (1929-2011), ministre socialiste de la Communication sous François Mitterrand. Il épousa, en 1996, l’actrice Danièle Évenou, qui fut “Marie Pervenche”, cette série télévisée qui passa de 1984 à 1991. Cette dernière avait vécu précédemment, durant sept années, avec Jacques Martin (1933-2007), le célèbre animateur des dimanches après-midi télévisés de 1980 à 1998. Après sa séparation d’avec Danièle Évenou, Jacques Martin avait épousé, en 1984, Cécilia Ciganer-Albéniz, mariage qui fut célébré en la mairie de Neuilly-sur-Seine par Nicolas Sarkozy, lequel, après le divorce des Martin, épousa Cécilia en 1996. On connaît la suite jusqu’à la chanteuse Carla Bruni. Une jolie ronde.

est petit. Non, il est rond. Au fait, tous nos vœux, etc.

27 août 2018

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.