Audio - Editoriaux - Entretiens - Politique - 16 janvier 2020

Jean Messiha : « Marine Le Pen est la mieux placée pour battre Emmanuel Macron en 2022 »

Lors de ses vœux à la presse, ce jeudi 16 janvier, la présidente du Rassemblement national a annoncé sa candidature à la présidentielle de .

Réaction de Jean Messiha au micro de Boulevard Voltaire.

a annoncé qu’elle serait candidate à la présidentielle en 2022. Le fait qu’elle soit candidate n’est pas une surprise. En revanche le tempo est plus étonnant.
Pourquoi l’avoir annoncé maintenant ?

Marine sent ce que la plupart des Français sentent, c’est-à-dire que le pays va très mal et que l’heure est grave. À l’issue de deux années de macronisme, le pays est à feu et à sang. Sur les deux années d’Emmanuel Macron, on aura connu plus d’une année et demie de révolte sociale non-stop.
La crise des Gilets jaunes a duré 54 semaines et elle dure encore. Tous les indicateurs de la situation à la fois politique, sociale, économique et budgétaire sont au rouge.
Je crois que Marine Le Pen donne en quelque sorte un espoir aux Français en leur disant « je suis toujours là et je vous représente toujours ». Ce message a pour but de réveiller et faire patienter les gens. C’est à la fois un message d’espoir et de réconfort pour ces millions de Français qui souffrent.

La seule alternative à Emmanuel Macron est-elle Marine Le Pen ?

C’est évident ! Qui d’autre ? La classe politique a été complètement pulvérisée par cette espèce de destruction créatrice en 2017. À cette époque, on a vu les partis, qui ont gouverné la France depuis une quarantaine d’années, s’agglomérer et s’agglutiner autour de la chaloupe macroniste. C’est un peu comme leur Titanic. Quand le Titanic a coulé, c’était les premières classes qui se précipitaient sur les chaloupes. C’est un peu ce qui s’est passé avec toutes les rentiers qui ont gouverné la France depuis quarante ans.
Aujourd’hui, dans ce processus de recomposition, vous avez une recomposition certes un peu plus lente puisque nous n’avons pas les mêmes relais financiers et médiatiques que Macron, mais elle se fait à son rythme. Un nouveau pôle des nationaux et des patriotes s’est composé. Ces derniers veulent que la France reste la France. Ils refusent de passer à autre chose comme c’est le cas des macronistes. Marine Le Pen est la représentante légitime historique de ce nouveau pôle politique. Aujourd’hui, Marine Le Pen est la mieux placée pour battre Emmanuel Macron. C’est encore plus vrai à l’issue des deux années où Emmanuel Macron a laissé une France exsangue.


Une France exsangue, une France qui se prépare toutefois aux élections municipales.
Cette déclaration présidentielle peut-elle servir les intérêts de vos candidats ?

Tout est lié. Il y a certes plusieurs scrutins, mais jusqu’à nouvel ordre, ce sont toujours les mêmes électeurs. Cette annonce lance à la fois la campagne présidentielle, mais aussi tout le cycle de la dynamique électorale qui va avoir lieu. Jusqu’aux élections présidentielles, une succession de scrutins locaux vont avoir lieu. On commence par les municipales, les départementales puis les régionales. C’est en quelque sorte le lancement d’un processus démocratique très large dont l’aboutissement sera l’élection présidentielle.

À lire aussi

Le rap : chant de guerre des cités

La haine mortifère exprimée par le rap « made in France » n’est pas de France. …