Samedi 17 octobre, lors d’un meeting de campagne dans l’État du Michigan, le président américain a rétrogradé par erreur son homologue français au rang de « Premier ministre », une bourde qui n’a pas manqué de faire réagir la presse en France !

Après avoir évoqué l’ancien accord de libre-échange économique avec le Canada et le Mexique, qu’il a renégocié depuis, s’est ensuite exprimé sur l’accord pour le climat de Paris, dont les États-Unis se sont retirés après son élection en 2016. « Vous savez ce que j’ai également arrêté ? L’accord sur l’environnement de Paris. J’aime beaucoup le Premier ministre Macron mais je lui ai demandé comment l’accord avançait, ils n’y arrivent pas vraiment », a déclaré le président candidat à sa réélection.

« Je vous ai fait économiser des milliards de dollars, personne d’autre ne l’aurait fait. J’ai dit que c’était un désastre, ils voulaient grosso modo prendre notre richesse », a-t-il ajouté.

Une relation amicale dès 2017 qui s’est sensiblement dégradée

Le président américain et son homologue français ont noué une relation amicale dès l’élection d’Emmanuel Macron. Le couple présidentiel américain avait, notamment, été l’invité d’honneur de la France lors des cérémonies du 14 Juillet 2017 et les présidents français et américain, accompagnés de leurs épouses respectives, avaient dîné « entre amis » (selon l’expression d’Emmanuel Macron) au Jules-Verne, le restaurant du deuxième étage de la tour Eiffel. Les relations entre les deux hommes se sont sensiblement détériorées depuis.

Donald Trump, en pleine forme après avoir été guéri du coronavirus, enchaîne actuellement les meetings dans plusieurs États clés, à moins de trois semaines de l’élection présidentielle.

À lire aussi

Sondage : L’instauration d’un couvre-feu dans les villes les plus touchées par le Covid-19 vous semble-t-elle justifiée ?