Dans son livre à paraître courant septembre, l’éditorialiste raconte une étonnante conversation téléphonique avec le chef de l’État. Éric Zemmour, qui ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit d’immigration, aurait été écouté avec intérêt par le président de la République.

Zemmour et discutent

Le livre d’Éric Zemmour, La France n’a pas dit son dernier mot, devrait paraître dans les jours qui viennent. Le Figaro en publie des extraits et a notamment rapporté un entretien entre le journaliste et le Président, au sujet de l’immigration. « Je lui dis qu’il y a toujours des individus bons ou méchants, peu importe, mais je crois aux inconscients collectifs qui nous dirigent, et l’inconscient collectif de ces populations musulmanes est de coloniser l’ancien colonisateur, de dominer l’infidèle au nom d’Allah », relate Éric Zemmour. Affirmation choc qui, écrit-il, n’a pas eu l’air de surprendre le chef de l’État, concédant au journaliste qu’il avait « raison » mais que lui-même ne pouvait tenir de tels propos sous peine de conduire à « la guerre civile ».

intéressé par un « plan »

« Je lui dis : j’ai un plan si vous voulez, il y a de nombreuses mesures à prendre », rapporte le journaliste. Proposition pour laquelle s’est dit « intéressé ». À la fin de la conversation, le Président aurait relancé l’éditorialiste sur le sujet, lui rappelant : « Au fait votre plan, faites moi une note […] mon secrétariat vous contactera. » Mais Éric Zemmour ne s’est pas exécuté.

 

10 septembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.