Editoriaux - Histoire - Religion - 20 avril 2019

Il y a 70 ans, une fête de Pâques très « cathodique » !

Le 17 avril 1949, à l’occasion des fêtes pascales, Pie XII est le premier pape à faire une déclaration à la télévision. Les images sont diffusées en différé sur l’unique chaîne française. Peu de Français peuvent voir et écouter le Très Saint-Père derrière leur écran noir et blanc car, en 1950, on ne dénombre que 3.794 postes sur le territoire national, alors qu’on s’approche déjà du million au Royaume-Uni. Un peu moins de six mois plus, le 9 octobre, « Le Jour du Seigneur » diffuse sa toute première émission. C’est, aujourd’hui encore, l’émission la plus ancienne du paysage audiovisuel français.

Ce 17 avril 1949, le ton du pape est à la fois solennel et théâtral. La fonction et le moment imposent une autorité bienveillante, une certaine gravité mâtinée de majesté et un lyrisme parfois emprunté. Le souverain pontife s’exprime dans un parfait français relevé d’un accent italien bien caractéristique. Il vante les mérites de ce nouveau média, particulièrement les nouvelles possibilités d’évangélisation qu’il permet : « Nous attendons de la télévision des conséquences de la plus haute portée. Que sera-ce quand l’univers pourra contempler directement, dans les temps mêmes où elles se déroulent, les manifestations de la vie catholique ? On a dit au monde que la religion était en déclin et à l’aide de cette nouvelle merveille, le monde verra les grandioses triomphes de l’eucharistie et de Marie. On lui a dit que la papauté était morte ou mourante et il verra les foules déborder de toutes parts de l’immense place Saint-Pierre pour recevoir la bénédiction du pape et pour entendre sa parole. »

Premier pape « cathodique » de l’histoire, Pie XII n’abuse pourtant pas de ce vecteur de communication, dont certains de ses successeurs, en particulier saint Jean-Paul II, sauront tirer toute la substantifique moelle pour diffuser le message de l’Évangile et du Christ à travers le monde. Tous les souverains pontifes se sont accommodés et s’accommodent de la présence des caméras et se sont volontiers prêtés au jeu médiatique, en conservant une distance nécessaire, à l’instar de Benoît XVI qui estimait « que l’Église délivre un message depuis 2.000 ans et n’a pas à suivre les modes médiatiques ». Toutes les élections au trône de saint Pierre ont été retransmises en direct depuis l’avènement de Jean XXIII, le 28 octobre 1958, à celui de François, le 13 mars 2013. Chaque année, depuis 1955, la bénédiction urbi et orbi fait l’objet d’une diffusion en direct. Et si François ne dédaigne pas les interviews filmées, il ne regarde plus la télévision depuis le 15 juillet 1990, suite à une promesse faite à la Vierge du Carmen (Virgen del Carmen).

Cet anniversaire télévisuel de Pie XII ne doit pas faire oublier que les toutes premières images filmées d’un pape sont celle de Léon XIII, en 1896. C’est le cinéaste italien Vittorio Calcina, représentant des frères Lumière en Italie, qui immortalise le pape Léon XIII en le filmant dans les jardins du Vatican. Le souverain pontife, à qui le cinéaste a dit que le cinéma était une image filmée et qu’il fallait bouger, ne cesse de bénir une foule invisible.

Dans son allocution du 17 avril 1949, le vénérable Pie XII avait eu une prémonition quant à l’évolution et l’impact des nouveaux médias : « De nouveaux progrès se feront encore, mais, dès maintenant, les fidèles ne croiront-ils pas éprouver, en maintes circonstances, quelque chose de ce que devait sentir au cœur l’aveugle-né, dans l’instant où il lui fut donné de ne plus seulement entendre la voix de sa mère, mais de contempler enfin les traits de son visage aimé ? » Voulait-il nous mettre déjà en garde contre l’émergence de la religion cathodique, celle des écrans, qui nous éloigne des vrais fondements de la religion ?

Pour voir la déclaration du pape Pie XII en français mais aussi les images de la première messe de Noël télévisée en 1948, à Notre-Dame de Paris, ICI.

À lire aussi

26 mai 1969 : le « bed-in » de John Lennon et Yoko Ono

Le mouvement hippie, auquel se sont ralliés de nombreux artistes comme Janis Joplin, Joan …