À Vendargues (Hérault), lundi, les drapeaux ont été mis en berne. Mais le maire, Guy Lauret (LR), a refusé d’organiser la minute de silence. Il a préféré écrire au président de la République pour lui faire toucher du doigt que les Français ont peur, peur d’aller au spectacle, en terrasse, « peur pour leurs enfants avec ce risque toujours latent que des terroristes pénètrent dans les lycées, collèges et autres écoles pour perpétrer des crimes prémédités ». Il rappelle à Emmanuel Macron : « Vous êtes le premier rempart républicain ! » Alors, assez des bougies, des minutes de silence, des couronnes mortuaires et des sempiternels et identiques discours – qui font, en effet, de piètres remparts.

La réaction exclusive de Guy Lauret pour BV

Joint par BV, M. le Maire nous explique qu’il n’a pas voulu lancer une polémique, au contraire. « Nous reconnaissons l’importance des hommages et commémorations, mais cela ne suffit pas. Si j’avais organisé une minute de silence, suivie d’un courrier au Président, cela n’aurait pas eu tant de poids. Par le passé, nous avons rendu les hommages républicains demandés à différentes occasions. » Mais alors, qu'est-ce qui a changé ? « Là, l’élément déclencheur a été de lire que le terroriste qui a assassiné Dominique Bernard étant entré en France avant ses 13 ans, il ne pouvait être expulsé. Peut-être cette clause était-elle légitime quand elle a été instaurée, dans un contexte différent. Force est de constater qu’elle ne correspond plus aux réalités. »

Cette inadéquation du droit est incompréhensible, inaudible, il le constate tous les jours dans sa commune. « Vous savez, je suis le maire d’une commune de 5.000 habitants. Je passe ma vie au milieu de mes administrés, week-ends compris. J’entends beaucoup de choses. » Une position privilégiée dont il veut faire profiter le Président. « Les gens qui sont à Paris sont parfois hors-sol : qu’ils profitent de cette expérience du terrain. Si certains administrés ont été surpris qu’il n’y ait pas de minute de silence, ils ont très bien compris mes explications. »

Et de préciser à BV qu’il ne demande pas « plus de sécurité », leitmotiv trop vague à son goût. « Mon angle est législatif. Alors que se profilent les débats sur la loi Immigration, en ce qui concerne le volet des gens qui entrent dans notre pays (le volet endogène est un autre aspect de la question), le droit doit être adapté à la France de 2023 et à ce qu’elle traverse actuellement. Je me trouve conforté dans cette position par quelques analystes, si j’en crois ce que je vois sur les plateaux de télévision, mais surtout par la sœur de Samuel Paty qui a été auditionnée, mardi, devant une commission du Sénat. Elle a l’impression que son frère est mort pour rien, parce que trois ans après, le drame se renouvelle à Arras. »

À l’heure qu’il est, aucun autre maire, selon nos informations, n’a refusé d’organiser la minute de silence en hommage à Dominique Bernard. Mais beaucoup d'élus demandent que le gouvernement passe à l'action, comme la députée Caroline Parmentier qui a posté ce tweet après avoir assisté à l’hommage : « Béthune a rendu hommage, ce soir, à Dominique Bernard, victime de la barbarie islamiste. Maintenant, stop avec les rassemblements pour "faire République" et louer le vivre ensemble. Et rien ne change… Des actes ! Depuis des années, le RN réclame l'expulsion des étrangers fichés S. »

Quand on demande au maire de Vendargues s’il attend une réponse d’Emmanuel Macron, il reste circonspect : « J’espère que, par politesse au moins, il me répondra et on verra ce que contiendra sa lettre ! Gérald Darmanin annonce des réformes : à voir. »

10395 vues

18 octobre 2023 à 21:00

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

61 commentaires

  1. Enfin un peu de résistance des LR puissent s’unir pour que notre pays reprenne sa souveraineté nationale et surtout ne pas écouter les chants des progressistes européens face à ce danger d’un islam politique conquérant qui veut prendre le pouvoir avec la gauche.

  2. Certes les lois sont très mal adaptées à protéger les citoyens et aussi très mal adaptées à punir, les délinquants et criminels, particulièrement les islamistes, pour qui nos lois ne les concernent pas et ils s’en moquent éperdument. Je ne pense pas qu’en changeant les lois, ça changerait quelque chose, en pratique, elles ne seraient pas plus appliquées que les lois actuelles. La solution, n’est pas évidente dans la situation ou se trouve le monde en général par rapport à l’islam, ainsi que l’Europe et la France en particulier. Nous n’aurons droit qu’à des déclarations hautement « résistantes » de Macron et Darmanin, qui n’auront aucune suite concrète, parce qu’inapplicables.

  3. La lacheté des dirigeants de ce pays a permis à ce cancer islamique de se dévelloper et d’envahir notre pays avec des métastases de plus en plus mortelles . Si le peuple ne se réveille pas ce pays sera un enfer pour les générations à venir !

    1. D’accord avec vous, certes ce sont des lâches, mais ils ont tous été ÉLUS. Et par qui, par des lâches! Ma définition de la lâcheté, n’ est pas tout à fait celle du dictionnaire, pour moi c’est un mélange à divers degrés de peur irraisonnée et de bêtise le réservoir de ces gens là est plein!

  4. Quand Macron est arrivé au pouvoir en 2017, on aurait pu croire qu’il allait « renverser la table » . Sans doute même à t’il été élu pour cela car la France en avait marre des vieux barbons et de leurs petites histoires d’emplois fictifs entre amis . Au bout de 5 ans , on pouvait décemment avoir fait le tour des capacités de Macron à gouverner . C’était clair qu’il n’avait ni force ni courage ni conviction et nous emmenait dans le mur.et il a été réélu !! Je crois que je ne m’en remettrai jamais. Les attentats de toutes sortes s’accélèrent. La guerre de religion et de civilisation a déjà commencé et on en est encore et toujours à des minutes de silence , des fleurs et des nounours . Macron arme son pote Zelenski et nous laisse , nous, désarmés et nous regarde mourir au nom de lois qui sont dépassées, au nom d’un état de droit qui ne sert que nos tueurs . En est il seulement contrarié de ces tueries qui nous menacent ? On peut en douter .

    1. Je suis assez d’accord aves vous sur le constat, par contre mettre tout ce qui nous arrive de néfaste et sur son incapacité à bien gérer les affaires de la France, je suis dubitatif. Je me demande justement si ce n’est une action qui lui à été assignée par ses sponsors de la présidentielle de 2017, pour réduire la seule résistance en Europe, contre le mondialisme et l a main mise américaine sur notre continent. A mon avis et à bien y regarder, ça à marché.

  5. Content de voir les propos de ce maire qui rejoint mes convictions quant aux manques d’actions réelles pour garantir la sécurité civile. Je n’ai de cesse de clamer qu’une profonde réforme judiciaire doit voir le jour.
    Il faut rejoindre d’urgence l’Institut pour la Justice (IPJ), seul organisme à œuvrer dans ce sens depuis sa création en 2007. Ses programmes: Exécution réelle et totale des peines, suppression donc du rôle actuel du JAP en la matière, éradication de ce scandaleux Syndicat de la Magistrature, révision du fonctionnement judiciaire bloquant une condamnation pour vice de forme, etc… tout cela en faveur: des victimes, attribuant au passage à ceux-ci le droit à l’appel, qui leur a été toujours refusé.

  6. Les lois et le droit européen ne sont que le paravent derrière lequel se réfugie le pouvoir qui les utilise pour justifier de son absence de résultats en matière de lutte contre l’immigration clandestine et son cortège de méfaits et de crimes. Reste cependant qu’une absence de résultats peut également être la conséquence d’une absence d’action, elle même motivée par une absence de volonté de faire. Après tant d’années d’échecs sur ce terrain peut-on realistement ignorer cette hypothèse ?

  7. Tant que nous serons au sein de cette Europe noyautée par Soros, rien ne changera. Il faut soit la quitter, soit menacer de la quitter, en créant un front commun de plusieurs dirigeants de pays contre la politique immigrationniste et pénale de Bruxelles. Si la France, l’Allemagne, l’Italie, la Suède, le Danemark en ont marre, si l’Autriche, la Pologne, la Hongrie n’en ont jamais voulu, que leurs dirigeants se réunissent entre eux sans passer par Bruxelles, et refusent une bonne fois pour toutes cette fuite en avant. Alors, peut-être, le clown que nous avons mis à l’Elysée consentira peut-être à bouger, puisqu’il ne peut pas bouger tout seul. On dirait vraiment que Pustula van der Leyen lui a jeté un sort …

  8. Je vous parie, que, comme d habitude, rien ne bougera….. Mais, qu est devenue Notre France ? Gouvernée par des incompétents, des menteurs, des lâches !!!!

  9. Le père de mes enfants aurait été assassiné comme monsieur Bernard, je n’aurais pas accepté la présence du couple Macron à l’enterrement

    1. Moi non plus je ne n’aurai pas voulu de ce couple de pleurnicheurs …c’est pour se faire remarquer uniquement…. Ridicules tous les deux .

  10. Évidemment que toute personne, tout français normalement constitué est touché par « l’exécution barbare » d’un professeur, ou de qui que ce soit d’autre d’ailleurs.
    L’indifférence c’est pour des Obono, des Panot, Mélenchon, et consorts.
    Le monde évolue, mais pas nécessairement en bien, la preuve : Samuel Paty et Dominique Bernard, sans oublier Lola, Mégane, etc., liste non exhaustive malheureusement.
    Si le monde évolue, la France doit évoluer aussi, ses lois, sa jurisprudence, donc, tout ce qui participe à la sécurité du peuple français.
    La majorité des élu(e)s, quoi que de nos jours ça semble changer, sont pétrifiés à l’idée que leur « vivre-ensembles », cette idée farfelue du mondialisme à tout crins, ne soit qu’une illusion, qui leur échappe.
    J’ai bien peur que la nouvelle loi ne soit qu’une pâle copie de la précédente, toujours au nom de la couardise et du fameux « vivre-ensembles ».

  11. Nous sommes nombreux à être lassés de discours creux, de bougies, de fleurs. Si l’émotion est louable, les dirigeants se doivent avant tout d’agir. Or quand on apprend que la loi serait l’obstacle, on ne peut que comprendre que ce gouvernement ne fait rien, n’a rien fait et ne fera rien.

  12. Ce Maire risque gros car il ose remettre en question la parole divine de l’Europe : remplacement de population et chaos indistinctif.

  13. Que dire de plus sauf que l’actualité dépasse les prévisions et que les lois qui encadrent la lutte contre l’islam-isme sont toujours en retard sur la réalité et pas que si on considère la législation sur les mineurs qui date des années 45 ou chaque parents, voir que le chef de famille en ces temps là était le père et une simple menace a des enfants désobéissant que d’appeler la police nous faisait trembler de peur. Si changer la loi pour un ministre comme Darmanin c’est très compliqué alors réformez en grande profondeur, pour les retraites on a vus que la volonté suffi.

    1. Il faut tout remettre à plat ce qui a été fait par Debré en 1945 : complètement obsolète.

  14. Attendre en guise de réponse un message de plus c’est se positionner dans le déni comme la gauche depuis plusieurs décennie

Les commentaires sont fermés.