Héléna Perroud : « Le 9 mai est la fête la plus importante pour les Russes, elle délivre aussi un message de paix »

LE 9 mai est célébré, en Russie, le Jour de la victoire : victoire de l’Armée rouge sur l’Allemagne nazie.

Héléna Perroud, biographe de Vladimir Poutine et spécialiste de la Russie, explique l’importance que revêt cette fête en Russie.


Ce 9 mai la Russie fête la victoire de l’Armée rouge sur l’Allemagne nazie.
Que représente cette fête pour le peuple russe ?

À Moscou et dans d’autres villes russes, des foules traversent les rues. Un défilé traditionnel des troupes russes a eu lieu ce matin sur la place Rouge. Le 9 mai est certainement la date du calendrier la plus importante pour les Russes. Elle marque la victoire sur l’Allemagne nazie. Cette victoire a coûté très cher au peuple russe.
Il faut toujours avoir à l’esprit que 27 millions de civils et militaires russes ont payé cette victoire de leur vie. Quand on rapporte ce chiffre au 45 millions de morts toutes nationalités confondues, on comprend le poids payé par la Russie pour cette victoire.
Ce défilé dans les rues de Moscou est, d’une certaine manière, l’Histoire qui devient mémoire pour chacune des familles. Les familles défilent avec les photographies de leurs ancêtres, hommes ou femmes, qui ont combattu pendant ces années héroïques. Les Russes appellent cette deuxième guerre mondiale, la Grande Guerre patriotique.


Pourquoi les Russes fêtent-ils cette victoire le 9 mai, alors qu’en Europe occidentale nous la fêtons le 8 mai ?

C’est une affaire de décalage horaire. Si on se reporte à la chronologie des faits, deux signatures ont eu lieu. La première signature a eu lieu dans la nuit du 7 au 8 mai à Reims et la seconde, voulue par Staline, à Berlin le 8 mai vers 23h. Le décalage horaire fait que lorsqu’il est 23 h à Berlin, il est 1h du matin à Moscou. C’est pourquoi le 9 mai est le jour retenu pour les Russes. On n’est pas très loin de la journée de l’Europe. Certes, on voit dans ce défilé des drapeaux russes, mais aussi quelques drapeaux soviétiques de l’URSS, Européens et Américains pour se souvenir que les Russes n‘étaient pas seuls et qu’il y avait des alliés auprès d’eux.

Pourquoi cette fête ne rassemble-t-elle pas tous les vainqueurs de cette seconde guerre mondiale ?

La victoire sur l’Allemagne nazie rassemble, au-delà des frontières, l’ensemble des alliés, y compris désormais l’Allemagne vaincue d’autrefois.
Les chefs d’État ont boudé largement les invitations envoyées à cette occasion. Ils avaient gardé en mémoire l’affaire de la Crimée en 2014 et 2015.
En 2020 cette victoire fêtera son 75e anniversaire. Pour ce faire, de très grandes manifestations sont prévues en 2020.
En général, le président russe est invité le 6 juin en Normandie pour célébrer le débarquement américain. Le monde a vaincu le nazisme. Le message principal qui circule dans les rues de Moscou est un message de paix après le défilé militaire.

À lire aussi

Héléna Perroud : “La Coupe du monde est l’occasion de donner au monde une vision beaucoup plus juste de la Russie”

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleÀ l’occasion de l’organisation de …