Vendredi 31 juillet, vers 8 h 30, une altercation entre une quinzaine de chasseurs alpins effectuant leur footing et un groupe de jeunes s’est produit près de la mairie de Seynod (Commune déléguée de la nouvelle commune d’Annecy). Selon le Dauphiné Libéré, après avoir subi des insultes et été pris à partie physiquement, les militaires en situation de légitime défense ont échangé des coups avec les agresseurs.

Un altercation de quinze minutes

Contactée par nos soins, le groupement de gendarmerie départementale de Haute-Savoie précise “L’altercation a duré une quinzaine de minutes, quand les gendarmes sont arrivés, les agresseurs se sont dispersés, nous n’avons pas pu les interpeller.”
Ayant déposé une plainte, le 27e Bataillon de Chasseurs Alpins nous a fait savoir que, pour ne pas nuire à l’enquête, il ne s’exprimera pas avant la conclusion de celle-ci. La nature des insultes proférées à l’encontre des militaires par la quinzaine de jeunes reste pour l’heure inconnue, ainsi que l’élément déclencheur de la rixe.

De même, le maire de la commune déléguée, Olivier Barry, attend les conclusions de la justice et s’abstient de tout commentaire.

L’altercation a eu lieu en centre-ville, le groupement de gendarmerie départementale se veut rassurant : “On adapte nos services aux risques nouveaux, en intensifiant la présence de patrouille de proximité dans les créneaux présentant des menaces”.

À lire aussi

Lyon : un jeune poignardé à mort dans le métro par deux clandestins

Les suspects responsables de cet acte barbare, deux jeunes d'une vingtaine d'années, des c…