Ce jeudi à 6 h ont débuté les premières livraisons de odorisé vers l'. Celles ci s'élèvent à 31 gigawattheures/jour, rapporte Le Figaro.

Le gestionnaire du réseau de transport de français a annoncé que la France commençait, ce jeudi, ses livraisons de vers l' pour pallier le tarissement des flux provenant de Russie. « Dans un contexte de forte diminution des livraisons de russe vers l'Europe et dans le cadre de la solidarité européenne sur la sécurité énergétique, GRTgaz s'est mobilisé pour adapter son réseau et formaliser une proposition afin de commercialiser une capacité de transport de gaz de la France vers l'Allemagne », rapporte le gestionnaire dans un communiqué.

« C'est historique, la première fois que la France va livrer du directement vers l'Allemagne. Jusqu'ici, on envoyait du gaz à notre voisin via la Belgique », a souligné Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz. De son côté, l' a adapté sa règlementation, pour accepter le français, qui est odorisé, avec une teneur en soufre. L'Allemagne est en manque de gaz, tandis que la France en possède plus qu'elle, car l'Hexagone bénéficie d'apports de gaz naturel liquéfié, provenant principalement des États-Unis, ce qui a permis en partie de remplir ses stocks à 100 % pour l'hiver.

4908 vues

13 octobre 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter