À la suite d’une vaste enquête préliminaire, le pôle publique du parquet de vient d’annoncer l’ouverture, ce mardi 10 novembre, de quatre informations judiciaires sur la gestion critiquée de la du Covid-19, relate Bleu.

253 plaintes contre les décideurs et organismes publics

Quatre informations judiciaires distinctes ont ainsi été ouvertes contre X pour « abstention volontaire de combattre un sinistre », « mise en danger de la vie d’autrui » et « homicides et blessures involontaires ».

En juin dernier, le procureur Rémy Heitz précisait que l’enquête préliminaire « n’était pas là pour définir des responsabilités politiques ou administratives, mais pour mettre au jour d’éventuelles infractions pénales » de décideurs nationaux. L’ouverture de ces quatre informations judiciaires fait suite au dépôt de « 253 des 328 plaintes mettant en cause des décideurs et des structures publics nationaux dont le parquet de Paris a été destinataire depuis le 24 mars ».

Cette enquête nationale ne concerne pas les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), qui font l’objet d’enquêtes locales, dont deux à Paris, mais également à Nanterre ou Grasse (Alpes-Maritimes).

Le mois de juillet dernier, une autre information judiciaire visant Édouard Philippe, et avait été ouverte au sujet de leur gestion de la crise sanitaire avec une enquête confiée à la Cour de de la République. Le 15 octobre, plusieurs perquisitions avaient été menées. Parmi les personnalités concernées figuraient le ministre de la Santé et l’ex-Premier ministre.

10 novembre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Mieux vaut en rire (ou pas) : trouvailles écolos, victimisation et parc d’attractions…

Chaque semaine, Boulevard Voltaire sélectionne dans l’actualité des infos insolites et ext…