Alors que les partisans d’Éric Zemmour sont rassemblés en Provence depuis jeudi dans le cadre de leur université d’été, le résultat de l’élection des membres du bureau exécutif est désormais connus. 21.255 votants ont élu à 95,21 % les vice-présidents Nicolas Bay, Marion Maréchal et Guillaume Peltier, mais aussi la conseillère Sarah Knafo et le jeune président de Génération Z Stanislas Rigault. Un résultat sans surprise, donc, et une participation légèrement plus faible que lors du vote ayant acté les nouveaux statuts du parti adoptés par 96 % des 32.000 votants, mais une confirmation du recentrage de l’organigramme.

Exit, donc, le comité politique qui voyait siéger notamment la gilet jaune Jacline Mouraud (qui a signifié son départ) et l’eurodéputé Jérôme Rivière (qui se définit à présent comme simple adhérent). Le prochain vote interne du parti entérinera la création d’un Conseil national de 200 membres qui seront élus parmi les adhérents du parti.

Pour l’heure, Éric Zemmour et son état-major s’activent dans leur université d’été alternant sessions de formations, conférences et activités censées « créer du lien et de la cohésion entre les militants ». En tout cas, l’avenir du parti ne se fera pas sans son président qui avait déclaré, ce lundi, sur RMC-BFM TV : « J'ai réfléchi, j'ai pensé arrêter et puis je me suis dit : [...] je me suis jeté à l'eau pour tenter d'arrêter la disparition programmée de la France. Éric Zemmour qui avait déclaré avoir "eu tort électoralement" tout en ayant "eu raison pour l'Histoire » semble, avec ce nouveau bureau, garder le cap fixé pendant sa campagne présidentielle. Pour cela, il a un parti restructuré et 130.000 adhérents à jour de cotisation. « On avance et on voit », la maxime de l’Empereur qu’il aime à utiliser, semble plus que jamais d’actualité pour la jeune formation politique.

14845 vues

09 septembre 2022 à 16:08

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

42 commentaires

  1. J’ai pensé comme beaucoup qu’Eric Zemmour était le seul à sauver cette France cancérisée par les 2 derniers « présidents énarques »…Mais je crois que sa « Brigitte » ( et 1ére conseillère) est une énarque, alors je comprend mieux son échec du 1er tour et aux législatives; ces incompétents d’une petite école d’administration ont maintenant tous le cerveau retourné par leur égo et complètement hors sol…aussi c’est avec beaucoup de regrets que je retourne au RN où l’on ne retrouve pas ces gamins (ines) nuisibles. Eric et Marion Nicolas Guillaume et Stéphane OUI! mais pas d’énarque ou la faillite assurée. Jordan Bardella n’est pas énarque, il a l’intelligence de la France !

  2. Qu’on le veuille ou non, c’est lui qui a fait avancer le RN qui s’est recentré sur l’essentiel suite à la candidature d’Eric Zemmour.

  3. Oui il faut continuer à avancer. Z est celui par lequel les sujets essentiels pour l’avenir de la France ont resurgi dans les dernières élections: autonomie et souverainisme, donc respect du pays, sécurité et justice, donc respect du peuple.
    L’alliance avec le RN sera indispensable et non la fusion par respect des écarts de sensibilité et de l’Histoire.
    Mais la dispersion de ces idéaux indispensables à notre survie exigent que NDA et Michel Onfray s’abstiennent de concurrence inutile car leurs sensibilités sont les mêmes.

  4. E. Zemmour a raison sur tous les sujets. Mais on peut avoir raison et être très minoritaire dans un pays qui a été fui par l’intelligence.
    Ce pays, la France, miné par son éducation nationale, ses médias subventionnés, son socialisme, ne le mérite pas.
    2022 était la dernière chance, il ne s’agit plus maintenant que de disparaitre dignement.

    1. JMLP a eut raison avant tout le monde ,il y a 40 ans, mais ça ne lui a pas trop servi ,au contraire ,ses multiples dérapage non plus..

      1. Oui mais avait-il d’autres ambitions que celles d’alerter avec la provocation comme garantie de ne pas aller plus loin?

  5. J’ai bien écouté Zemmour qui a eu la chance de bénéficier d’une belle tribune à CNews pour défendre ce qui lui tient à cœur . C’est à dire la pérennité de la France . Il a parfaitement eu raison de saisir cette opportunité tout en nous faisant profiter de la pertinence de ses propos .
    Je pense qu’il est le seul qui aura la volonté de recadrer de fond en comble ce pays qui est miné de l’intérieur , par une immigration de masse et ses conséquences , le déclassement d’une grande partie de sa population , la déconstruction de nos valeurs et la vente à la découpe du pays qu’elle soit patrimoniale ou industrielle ! Il parait parfois un peu excessif dans ses propos et cela l’a parfois desservi mais c’est à la mesure de l’état de dérive de la France et la tâche qui l’attend si il devient un jour président !

    1. fourvoyé et de quellle façon ? au contraire elle a choisi en connaissance de cause de rejoindre la personne qui lui parait la plus proche des ses idées, la plus intelligente, la moins manipulable.
      Bravo à elle, elle ne confond pas convictions et opportunisme.

    2. Marion n’a pas voulu se confronter à Marine ni attendre suffisamment, elle aurait été plébiscitée à 99% au RN au bon moment. Son empressement l’a menée chez E. Zemmour, j’ai bien peur que ce soit une voie de garage pour elle !

  6. N’oubliez jamais que le GDG a mis plus de 10 ans pour revenir au Pouvoir, plébiscité….Et que Mitterrand (P.S.) a mis aussi 11 ans pour y arriver et se faire ré élire, avec des résultats, bien moins grave que ce que l’on connait actuellement : Plus 600 milliards de Dette en 5 ans sur une Dette la plus importante de l’U E et même au delà.
    En Dette tu es soumis, pendant que l’Allemagne envoie 100 Milliards à l’Ukraine…
    Celles et ceux qui sont pour soutenir l’Ukraine – et pourquoi pas moi aussi mais sans être contre l’Orthodoxie, absolument- devraient y réfléchir en votant pour Macron…

  7. Il est regrettable que Mr Zemmour et le staff de Reconquête continuent de s’adresser aux « élites « ,en oubliant les petits ,les riens ,les sans dent, pourtant leurs bulletin de vote dans les urnes vaut autant que ceux de cadres supérieurs ,et je crois que c’est une des raisons de l’échec de Mr Zemmour lors des dernières élections.

  8. Avec Sarah Knafo comme conseillère , c’est l’échec ASSURÉ pour Zemmour , vous verrez !

  9. Je maintiens ce que je dis depuis 1 an déjà , ce parti reconquête est un parti de bourgeois méprisant les « analphabètes » du peuple. C’est leur combat d’arrière garde, et ça permet à Zemmour , désormais redevenu chroniqueur sur RMC, de garder sa notoriété. Le RN et MLP défendent autrement la France, et bien avant ses 2 votes successifs pour Mitterand. Ce parti s’étiolera tranquillement mais lui aura gardé sa notoriété et ses revenus. Sincère au début certainement, mais l’hubris l’ayant quitté vu les résultats, la réalité et ses émoluments reprennent le dessus. Commun.

    1. Effectivement,il est possible de se poser la question!!!!!ce parti fonctionne Uniquement via internet,quand vous souhaitez vous adresser a un délégué départemental/régional,aucune réponse!Alors,que Mr zemmour a beaucoup évoqué la culture,les traditions, »le fonctionnement de la société…etc,voila qui me laisse songeur,Ce,d’autant certaine réfléxion,émanent,qui laisse a penser que certains jeunes de son équipe, »aime des jeux de mots,phrases,sarcastiques!!!!!

  10. Excellente nouvelle. Une coalition des droites ne pourra snober un parti de 130 000 (et peut être plus ?) adhérents. Un parti qui pense en terme d’idées et non pas attrape gogos électoral ayant plus ou moins viré à gauche…

  11. Bravo monsieur Zemmour il faut persévérer, maintenir le cap et conserver tout votre programme afin que la France reste un pays digne, fière de son passé, de sa culture et de sa langue

  12. Éric Zemmour a parfaitement analysé la régression et le déclassement de notre pays. Et chaque jour apporte la preuve de la justesse de ses vues. Mais, de mon point de vue, il a eu tort d’attaquer si violemment Marine, et il a eu tort de s’embarquer dans des polémiques d’une autre époque comme par exemple de savoir si Pétain a protégé ou non les Juifs français. C’était il y a 80 ans, et l’Histoire est ce qu’elle est. Ce qui est important, c’est de savoir ce que sera la France dans 5, 10 ou 20 ans, elle qui est aux mains d’un déconstructeur… Lequel d’ailleurs, en s’abritant derrière le Covid et le conflit en Ukraine, est parvenu à se faire réélire sans rendre le moindre compte de son premier quinquennat… Éric Zemmour est assez intelligent pour tirer les bonnes leçons de ce qui s’est passé. Nous n’avons qu’un seul ennemi, c’est la macronie et ce qu’elle représente. Même s’il y a des divergences mineures au sein du camp patriote, il faut les surmonter pour mieux combattre les déconstructeurs et autres wokistes.

Les commentaires sont fermés.