Européennes 2024 : la position bancale des évêques

êvêques

À l'approche des élections européennes, rien n'est trop gros pour décourager les électeurs de se tourner vers les partis dits d'« extrême- roite ». En France, si Emmanuel Macron et ses soutiens s'y emploient avec les gros sabots qu'on leur connaît, les évêques représentant les Conférences épiscopales de l’Union européenne se sont aussi lancés dans l'aventure avec davantage de subtilité.

Dans une déclaration commune, notamment signée par le français Mgr Antoine Hérouard, premier vice-président de la Commission des épiscopats de la Communauté européenne (COMECE), les évêques ont ainsi appelé à un « un vote responsable encourageant les valeurs chrétiennes et le projet européen ». Selon eux, beaucoup des premiers artisans de l'Union européenne étaient « des catholiques engagés », dont le projet était de « garantir la paix, la liberté et la prospérité ». Noble cause qu'il faut absolument poursuivre en ces temps difficiles, insistent les ecclésiastiques. Surtout, pas de rupture.

La suite est encore plus claire et cible directement les partis qui critiqueraient l'Union européenne. Difficile de ne pas comprendre qui est visé : « Nous savons que l’Union européenne n’est pas parfaite et que nombre de ses propositions politiques et juridiques ne sont pas conformes aux valeurs chrétiennes et aux attentes d’un grand nombre de ses citoyens, déclarent les évêques, mais nous croyons que nous sommes appelés à y contribuer et à l’améliorer avec les outils que nous offre la démocratie. » Et Mgr Hérouard de marteler dans les colonnes de La Croix : « Il est important que chaque citoyen, en votant, rappelle son soutien au projet européen et n’exprime pas seulement une mauvaise humeur ou des critiques. » Comprenez : on prend les mêmes et on recommence.

Deux questions se posent. D'abord sur la neutralité que l'on attend des hommes d'Église. Le nom des candidats n'est pas cité, mais on sait pour qui il ne faut pas voter. Une déclaration qui n'est pas sans rappeler un texte publié le 18 janvier 2022 par les évêques de France : à l'approche des élections présidentielles, il invitait les électeurs à ne pas tomber dans « des replis nationalistes ». Tout était dit sans que rien ne soit nommé. Cette ellipse ressert donc à l'approche des élections européennes. Pourquoi se priver, c'est si subtil !

La deuxième question porte sur la cohérence de cette déclaration : quel est donc ce candidat qui porte une vision combinant « les valeurs chrétiennes et le projet européen » ? Existe-t-il vraiment ? Il ne peut en tous cas s'agir de Renaissance, avec sa constitutionnalisation de l'avortement fustigée par les évêques de France, son intention de porter le combat à l'échelle européenne en inscrivant ce droit dans la Charte des droits fondamentaux de l'UE ou encore son projet de légaliser l'euthanasie. Jordan Bardella et Marion Maréchal sont éliminés d'avance puisque sans doute porteurs des « replis nationalistes ». Quant à La France insoumise, les valeurs chrétiennes du parti semblent plutôt anecdotiques. Qu'à cela ne tienne, les évêques ont pensé à tout : l'UE n'est pas parfaite et « nombre de ses propositions politiques et juridiques ne sont pas conformes aux valeurs chrétiennes », admettent-ils, comme indiqué plus haut, mais puisqu'on peut « l’améliorer »... Ainsi, il aurait fallu un candidat qui privilégie les valeurs chrétiennes, mais comme ce n'est pas possible, eh bien, on fera sans ! Un étrange et dramatique fatalisme pour des hommes d'espérance.

Marie-Camille Le Conte
Marie-Camille Le Conte
Journaliste à BV

Vos commentaires

39 commentaires

  1. C’est quand même incroyable que le plus grand parti de France (en nombre d’adhérents), qui plus est qui soutient la « civilisation » chrétienne, ne soit même pas mentionné !!!! C’est vraiment se moquer du monde…Ca frise même l’impudence ! Messeigneurs, je voterai quand même pour ce parti, ne vous en déplaise…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois