C'est officiel, Emmanuel est candidat à sa propre succession.

Au lendemain de son adresse aux Français sur la en Ukraine, c'est par une lettre publiée dans Le Parisien et plusieurs titres de la presse quotidienne régionale que le Président sortant a annoncé sa candidature, juste 24 heures avant la date limite fixée par le Conseil constitutionnel. Emmanuel rompt ainsi la tradition de l'allocution télévisée.

Dans cette courte lettre (moins de 1.000 mots), Emmanuel rappelle d'abord les épreuves traversées durant ces cinq dernières années (terrorisme, pandémie, retour de la violence, en Europe) et dresse un bilan positif de son mandat tout en déclarant : « Nous n’avons pas tout réussi. Il est des choix qu’avec l’expérience acquise auprès de vous je ferais sans doute différemment. »

Parmi les points principaux de cette lettre, on retiendra que « la priorité sera donnée à l’école et à nos enseignants, qui seront plus libres, plus respectés et mieux rémunérés », mais aussi que « l’enjeu est de bâtir la de nos enfants, pas de ressasser la France de notre enfance », allusion à peine voilée à ses adversaires à droite.

2783 vues

3 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

44 commentaires

  1. Nous avons peut-être là la preuve de l’échec du suffrage universel. Une prime de 100 euros et hop une montée dans les sondages. Quant à sa communication, elle est écœurante avec gros plan sur les tempes grisonnantes pour suggérer qu’il a mûri.

  2. Ce n’est pas la nocivité de Macron pour la France qui me navre , c’est de voir que 25 % de Français ne s’en rendent pas compte ! Dans cette lettre de Candidature , je suis comme M.L.P , je ne souscris à * RIEN * de ce qu’il blablate . Ni des justifications à ses échecs , ni encore moins de ses projets ! Ça m’est insupportable .

  3. Bâtir la France de nos enfants, pas de ressasser la France de notre enfance ? Justement, je voudrais bien que la France de mes enfants ne ressemble pas à Barbès, Roubaix…

  4. Je veux retrouver la France de mon enfance,de ma jeunesse d’adulte il y a 40 ans,je l’ai reçu de mes parents et grand-parents,une France dans laquelle nous étions libres et en sécurité,une France sans minarets et sans zones de non droit,une France dans laquelle nous n’avions pas peur du lendemain,du chômage,des agressions .
    Une France ou nous pouvions nous soigner.

  5. « l’enjeu est de bâtir la France de nos enfants, pas de ressasser
    la France de notre enfance » , qui serait pourtant si parfaite pour nos Enfants …!

  6. Si jamais ce foutriquet est réélu, il va pouvoir achever son oeuvre destructrice ! la FRANCE bascule gravement plus depuis qu’il est Chef d’Etat mais « calmez-vous, ça va bien se passer » comme le dit si bien Darmanin, il va la redresser avec ses p’tits bras aussi musclés que ceux de Popeye.

  7. « L’enjeu est de bâtir la France de nos enfants » ….Elle est déjà moribonde. Si ce n’était pas tragique, je mourrais de rire. Le poudré est à enfermer et vite. On lui trouvera bien une place dans un hôpital, quoique la prison ce ne serait pas mal non plus. Et si ses « sujets » en redemandent, que ces gueux ne viennent pas pleurnicher ensuite.

  8. Quelle bonne nouvelle, celui qui ne fait que nous mépriser, nous prendre pour des idiots, des enfants désobéissants, celui qui veut emmerder les Français, se présente enfin !
    Quelle surprise !!!! Et en plus, « il » se veut le protecteur de nos enfants et de nos petits enfants, lui qui n’a aucun enfant !!! On croit rêver !!!

  9. Il nous prend vraiment pour des imbéciles sachant qu’il est en campagne depuis longtemps à nos frais et cerise sur le gâteau: suppression du pass vaccinal le 14 mars prochain ! quant à sa lettre aux français, elle révèle encore une fois son manque de courage mais aussi peut-être la reconnaissance de son bilan désastreux qu’il aurait du mal à défendre.

  10. « Nous n ‘ avons pas tout réussi » , dit il : ils ont plutôt tout raté , devrions nous corriger ;Quant à la France de notre enfance , elle vaut largement , sinon plus , celle qu ‘ il veut imposer ;
    Débarrassons nous au plus vite de cette clique de malfaisants .

  11. Je dirais simplement : mais comment ose-t-il, peut-il oser ? Adresser à tous les Français la liste non exhaustive de tous ses mensonges, ses non-faits, ses petitesses en oubliant son mépris, son arrogance, ses insultes (gueux, pas de culture, « emmerder les non-vaccinés »…)… « Allo maman, c’est pas moi qu’ai fait bobo ». Et dire que les médias bien dociles annonçaient ce matin que sa côte était encore en hausse (mais où cela va-t-il donc s’arrêter ? wouarf, wouarf…).

  12. Macron ferait bien avant tout de mettre des barrières à la fausse propagande qui consiste à faire dangereusement monter la peur du nucléaire , chacun menaçant l’autre sachant que c’est le Drian le premier fautif.
    Quant aux élections ici elles sont jouées d’avance .

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter