Quand le wokisme s’attaquait à Agatha Christie

©Shutterstock
©Shutterstock
Cet article vous avait peut-être échappé. Nous vous proposons de le lire ou de le relire.
Cet article a été publié le 27/03/2023.

La « reine du crime » doit se retourner dans sa tombe. Ses œuvres seront désormais publiées dans des éditions débarrassées de passages jugés offensants...

Selon le journal anglais The Telegraph, cité notamment par le site-revue de presse Fdesouche, les romans d’Agatha Christie ont été réécrits pour tenir compte des sensibilités modernes : « Agatha Christie classics latest to be rewritten for modern sensitivities », titre son édition du 25 mars. Bien plus qu'une anecdote, c'est un crime !

Début mars, on apprenait la réécriture des œuvres de Roald Dahl ou de Ian Fleming – James Bond, c'est bien connu, est un dangereux réactionnaire. Voici que le wokisme s'attaque maintenant à un monument de la littérature policière. Déjà, en août 2020, le fameux Dix Petits Nègres avait été rebaptisé Ils étaient dix. Les œuvres d'Agatha Christie seront désormais publiées dans des éditions débarrassées de passages contenant des descriptions, des insultes ou de simples références à l'appartenance ethnique.

The Telegraph cite de nombreux exemples de ces modifications, recensées dans des versions numériques. Dans Le major parlait trop, dont le titre original est A Carribean Mystery, Miss Marple ne remarquera plus que l'employé d'hôtel antillais qui lui sourit a « de si belles dents blanches », il n'a même plus de dents du tout. Le même livre décrivait une femme ayant « un torse de marbre noir tel qu'un sculpteur l'aurait apprécié » ; désormais, la description de son torse disparaît.

Le pire, si l'on peut dire, c'est que ces caviardages semblent avoir la caution de James Prichard, l'arrière-petit-fils de l'écrivain britannique. Lors du changement de nom des Dix Petits Nègres, il avait expliqué, sur RTL, qu'« Agatha Christie était avant tout là pour divertir et elle n’aurait pas aimé l’idée que quelqu’un soit blessé par une de ses tournures de phrase ». Admettons, à la rigueur, ses bonnes intentions, mais est-il conscient qu'en modifiant ainsi l'œuvre de son aïeule, il participe aux entreprises destructrices du wokisme ?

On commence par censurer les titres, puis on censure les mots et, enfin, les œuvres entières. Tous les arts sont concernés. On se souvient comment, en juin 2020, Autant en emporte le vent, qualifié par certains historiens de révisionniste, avait été provisoirement retiré d'une plate-forme de streaming. On passe vite du provisoire au durable. Jusqu'à quand les élèves pourront-ils étudier, en classe, l'épisode du « Nègre de Surinam », dans Candide de Voltaire, ou l'extrait de Montesquieu, qu'on trouve dans tous les manuels, « De l'esclavage des nègres » ?

Cette censure qui ne dit pas son nom est un crime contre l'Histoire, contre la création et contre l'intelligence. C'est aussi une des manifestations les plus poussées de la bêtise. Il est stupide de juger d'une œuvre du passé avec les critères d'aujourd'hui. Il est encore plus stupide de promouvoir cette manière rigide de penser au lieu d'expliquer, s'il y a lieu, le contexte d'une époque et l'évolution des mentalités. Les plus naïfs, en cédant aux diktats wokistes, se donnent facilement bonne conscience, mais la plupart des promoteurs de ces pratiques, qui préfigurent de véritables autodafés, savent ce qu'ils font.

Leur monde aseptisé est un monde totalitaire. Il s'agit, pour eux, de tout déconstruire pour créer un homme nouveau, conditionné et lobotomisé. Comme Big Brother, ils ont déjà instauré un ministère de la Vérité, qui n'est qu'un ministère du mensonge et de la propagande. Ils prôneront bientôt la rééducation des récalcitrants.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 28/08/2023 à 11:21.

Philippe Kerlouan
Philippe Kerlouan
Chroniqueur à BV, écrivain, professeur en retraite

Vos commentaires

30 commentaires

  1. Il serait grand temps que cette initiative d’un Député du R.N. dont l’article est à lire en 1er sur ce Bd Voltaire : « Une association parlementaire transpartisane déclare la guerre au wokisme », arrive à mettre aux oubliettes cette Religion qui se veut en secret s’arrimer à leur Politique de destruction massive….et pas pour la Paix, on le voit tous les jours de plus en plus…

  2. En Histoire comme en littérature, certains faits sont falsifiés, tronqués ou absents depuis déjà longtemps. On le constate hélas chez beaucoup de jeunes, d’une culture générale très approximative voire inexistante.

  3. Certains individus adorent que d’autres les prennent pour des veaux. Il me parait donc normal qu’ils soient traités comme tels. Pas une larme pour eux.

  4. Excellent article , excellentes observations ;
    Comment peut on autoriser , au nom d ‘ une idéologie des plus douteuses , et pour l ‘ instant minoritaire , une telle censure qui n ‘ a pour effet que dénaturer , sinon massacrer une oeuvre ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois