Même si certains peuvent considérer qu’il s’agit d’un coup de communication opportuniste visant à rassurer l’opinion publique, force est de constater que les décisions de Macron et Darmanin de demander les dissolutions d’associations islamistes sont approuvées par beaucoup de Français, notamment sur les réseaux sociaux.

On peut être contre cette majorité et avoir l’honnêteté de reconnaître que c’est bien la première fois qu’un gouvernement ne se contente pas d’éteindre la tour Eiffel, d’allumer des bougies et d’organiser des marches blanches.

Mais une fois qu’on a dit ça, il faut avoir le courage de regarder plus loin et se demander si le CCIF, Barakacity et le Collectif Cheikh Yassine sont les seules associations à problèmes en France.

Certes, le gouvernement s’attaque aux islamistes, mais cette radicalisation religieuse va avec d’autres maux qui gangrènent notre société. On parle bien de lutter contre le séparatisme ? Alors, si c’est le cas, MM. Macron et Darmanin devraient aussi s’attaquer au corollaire de l’islamisme qu’est la victimisation racialiste.

Toute la France sait que les islamistes endossent de façon concomitante le costume de la victimisation racialiste avec, en filigrane, ces combats décoloniaux et ces revendications saugrenues sur l’esclavage.

Toute la France sait que les associations citées plus haut, pour lesquelles des dissolutions sont demandées, marchent main dans la main avec SOS Racisme, le PIR (Parti des indigènes de la République), la LDNA (Ligue de défense noire africaine) et autres, mais alors sommes-nous en train d’assister à un moment ésotérique à l’image du serpent Ouroboros ?

On va faciliter la destruction pour mieux permettre la renaissance et, ainsi, le cycle restera sans fin…

Surtout, ne me parlez pas de raisons juridiques pour les unes et d’absence de bases juridiques pour les autres. Ce qui est faisable pour le CCIF, caisse de résonance de la supposée islamophobie, est aussi faisable pour SOS Racisme et la LDNA, les chantres du racialisme, car lutter contre le séparatisme doit être total.

22 octobre 2020

À lire aussi

J’accuse les lâches et les hypocrites

Il leur faudra encore combien de crimes de ce genre pour enfin ouvrir les yeux et défendre…