Le post heureux d’un internaute sur Facebook a attiré notre attention : « J’ai été accepté dans un "Queer Camp" à Berlin […] On sera un groupe de jeunes de 18 à 30 ans pour s’immerger dans la culture LGBTQIA+ allemande. » Jusqu’ici, rien de bien incroyable et on a envie de dire que chacun passe ses vacances comme bon lui semble. Sauf que, « cerise sur le gâteau », comme le dit l’internaute : « Comme c’est un projet financé par l’Europe, je n’ai eu que 20 euros à payer plus les billets d’avions (qui me seront remboursés intégralement par la suite). » Une généreuse dotation de l'Europe, effectivement, qui emploie donc les deniers publics à financer des camps de vacances pour personnes en fluidité de genre. L’addition s’arrête-t-elle là ? Pas du tout : « On aura même de l’argent de poche (90 euros par semaine). »

Un camp existant réellement

Nous avons donc contacté l’association promotrice de ce camp baptisée Concordia, dont l’objectif est de « favoriser les échanges interculturels et intergénérationnels à travers le monde entier » et de centraliser les différentes initiatives. Le responsable que nous avons eu au téléphone nous a confirmé « l’existence de ce Queer Camp » et la prise en charge totale des frais, argent de poche inclus. Son délégué national, Marco Paoli, affiche en tout cas une sympathie pour un candidat NUPES tourangeau. De fait, Concordia propose des dizaines de missions, chantiers et autres voyages « humanitaires ». Le camp queer en question a disparu de leur moteur de recherche « parce qu’il était complet », nous apprend l’association. En retour de ces expériences gratuites, l’association demande simplement aux participants d’adhérer à Concordia.

Entièrement financé par l’Union européenne

La sympathie des institutions européennes pour les revendications des lobbies LGBT n’est pas nouvelle. Sur son site, l'Union européenne ne manque pas de mettre en avant le fait qu'elle « travaille en étroite collaboration avec ses États membres, car ils sont chargés de promouvoir et de faire respecter les droits des personnes LGBTI, tels que la reconnaissance juridique des couples homosexuels ainsi que les règles relatives à la reconnaissance juridique du genre ».

Une promotion qui passe donc par le financement du Queer Camp qui aura lieu à Berlin du 24 juillet au 7 août et qui, à ce jour, affiche complet, nous a appris Concordia. Le camp serait organisé et financé via le corps européen de solidarité, un organisme de la Commission européenne. L’eurodéputée RN Aurélia Beigneux l’a, en tout cas, signalé sur son compte Twitter.

Pour rappel, le projet de loi de finances 2023 fixe à 24 milliards et 586 millions d'euros la contribution de la France au budget de l'Union européenne...

14641 vues

1 mai 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

42 commentaires

  1. Rien d’étonnant ni de surprenant. La proportion de lgbt est-elle la même à la commission de Bruxelles que dans le gouvernement français. ?

  2. Cest toute l’institution qui est pourrie.

    Je ne sais pas combien ils vont être dans ce bazar, mais ce qui est sûr, c’est que ça va nous coûter un bras.

    En plus, ils remboursent le billet d’avion ils ne peuvent pas y aller en train ?

    Ils vont interdire les moteurs thermiques en 2035, mais ils payent l’avion à des L.G.B.T. +++++ !!!

    C’est carrément se foutre de la gueule du monde.

  3. La démence en Europe n’a décidément plus de limite. Quand allons nous nous décider à claquer la porte ?

  4. Il n’y a que la vérité qui blesse, dit-on. D’où le fort ressentiment des occidentaux envers Poutine, qui les définit tels qu’ils sont! Ce queer camp à Berlin, et l’incroyable tolérance des gens vis-à-vis de minorités déjantées sont la confirmation d’une inéluctable décadence que seule une victoire russe pourrait enrayer!

  5. Au secours, sortons vite de l’U.E. on va couler !.. faillite, insécurité, décadence, dégénérescence, déconstruction etc….. et maintenant nous devons contribuer à ces camps d’été QUEER…. Des camps d’été Queer à Berlin appelés pompeusement « échanges interculturels et intergénérationnels ». Le Culturel se niche partout on dirait, comme c’est bizarre ! Puisque c’est avec notre argent, on est en droit de savoir quel est le but de ces camps QUEER ? A côté de ça, notre Chef d’Etat refuse de revenir sur la réforme des retraites pour se donner les moyens d’entretenir la misère du monde.

  6. les impôts des français financent la philosophie de l’UE pour les LGBT, bêtement nous avions cru que les impôts étaient une caisse de solidarité pour les plus démunis d’entre nous et non une caisse pour favoriser les délires d’une minorité

  7. Tiens donc :évidemment, ça ne pouvait être qu’à Berlin,ce camp queer… Bastion alternatif ,écolo,et d’extrême gauche.Ça va être compliqué de déwokiser tout cela:)

    C’est sûr que ce n’est pas la ville qui pourrait financer le camp ou autres:malgré l’éternelle couleur pastèque (rouge vert rot- grün de la mairie.

    Berlin est endettée depuis 45: maintenue à flots par les « oppresseurs » Wessis et touristes,payant un impôt de réunification , investissant,ou y passant des vacances.

  8. C’est bien pour çà que je souhaite de tout coeur la victoire de la Russie face à la décadence occidentale dans laquelle nous baignons et plus aucun espoir de s’en sortir .

  9. La Russie, la Chine mais aussi l’Afrique voient l’Occident comme plongeant de plus en plus profondément dans la décadence ! Les minorités font la loi en Europe, mais aussi aux USA, par la constitution d’ONG très souvent subsidiées et qui régulièrement agissent dans le sens contraire de ce que pense et souhaite la majorité ! La presse fait « caisse de résonance » à ces groupuscules, donnant au public l’impression du nombre, et voilà comment nous subissons et subsidions ces minorités qui nous précipitent vers l’abîme !

  10. Quand les Russes parlent d’un occident dégénéré, on ne peut pas leur donner tout a fait tort.

    1. Si seulement ils pouvaient aussi venir mettre un peu d’ordre dans ce foutoir européen…

      1. Je doute que Monsieur Poutine ai l’ambition de jouer l’ éboueur de l’occident qui n’a de cesse de lui cracher dessus !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter