Déboulonnage de saint Michel aux Sables-d’Olonne : décision de la cour administrative d’appel le 30 août

En décembre 2021, le tribunal administratif de Nantes a ordonné à la ville des Sables-d’Olonne de déboulonner la statue de saint Michel - présente sur le parvis de l’église Saint-Michel depuis 2018. Cette décision faisait suite à une requête de la Fédération vendéenne de l’association de la Libre Pensée, qui demandait le retrait de la statue du domaine public en tant qu'« objet religieux manifeste », au nom du respect de la laïcité.

Cette décision de justice a été vivement contestée par Yannick Moreau, maire de la commune, qui a fait appel. Il dénonçait alors les « demandes abusives de laïcistes radicaux complices de la "cancel culture" qui cherchent à déboulonner un par un les attachements culturels millénaires qui ont forgé notre identité collective ».

La cour administrative d'appel de Nantes se prononcera le 30 août prochain. En cas d’avis défavorable, la mairie a annoncé qu’elle irait jusque devant le conseil d’État.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois