Changements démographiques au Royaume-Uni : les Anglais ne sont plus un peuple à majorité chrétienne

london-bridge-g26045d2ed_1920

Le constat dressé par l’Office for National Statistics (ONS) britannique est édifiant : pour la première fois de son Histoire, l’Angleterre (et le pays de Galles) n’est plus une nation à majorité chrétienne. Langue, religion, origine… les conclusions du recensement 2021, publiées ce 29 novembre, révèlent l’important bouleversement démographique que connaît actuellement le Royaume-Uni.

Recul du christianisme, progression de l’islam

L’Angleterre, une terre athée. Qui l’eût cru ? Près de 500 ans après la Réforme anglaise et la fondation de l’Église anglicane, l’Angleterre, tout comme le pays de Galles, ne sont plus des nations chrétiennes. En 2021, la part d’Anglais et de Gallois qui s’identifient au christianisme ne dépasse plus les 50 %. Un comble pour un pays qui a fait de l’anglicanisme une religion d’État ! Ainsi, si, en 2011, ils étaient 59 %, ils ne sont plus que 46 % (43 % au pays de Galles), une décennie plus tard. Loin de s’arrêter, cette chute devrait continuer de façon vertigineuse au cours des dix prochaines années. Pour Monseigneur Stephen Cottrell, archevêque d'York, cette baisse « n’est pas une grande surprise ». Cependant, le numéro deux de l’Église anglicane tente de relativiser : « D'autres enquêtes montrent comment les mêmes personnes [qui ne se disent plus chrétiennes] recherchent toujours la vérité et la sagesse spirituelles et un ensemble de valeurs à respecte. »

Cette fin de la chrétienté majoritaire s’accompagne, d’une part, d’une hausse spectaculaire de l’athéisme sur le sol anglais (+12,5 points en dix ans) et, d’autre part, d’une progression continue de la religion musulmane. Entre 2011 et 2021, le nombre de musulmans a pratiquement doublé, passant de 2,7 millions à près de 4 millions aujourd’hui. De plus, si seulement 6 % des Anglais et Gallois affirment être musulmans, ce chiffre dépasse largement les 30 % dans certaines villes comme Birmingham, Bradford ou encore le quartier londonien de Tower Hamlets.

Basculement démographique

Si l’absence de transmission religieuse et les difficultés des Églises chrétiennes à faire entendre leur voix peuvent expliquer en partie la baisse drastique du christianisme en Angleterre, l’ONS pointe également les « migrations » comme autre cause possible. En effet, derrière ce basculement religieux se cache un profond bouleversement démographique. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. D’après l’ONS, la part de « Britanniques de souche » (catégorie « Anglais, Gallois, Écossais, Irlandais du Nord ou Britanniques Blancs ») ne cesse de diminuer. 87,5 % (45,5 millions) en 2001, ils ne sont plus que 74,4 % (44 millions) en 2021. À titre d’exemple, Londres et Birmingham, les deux plus grandes villes d’Angleterre, n’ont désormais plus une population à majorité « britannique et blanche » - seulement 36,8 % des Londoniens s’identifient comme tels. Ces chiffres rejoignent une autre étude de l’ONS selon laquelle « un résident habituel sur six en Angleterre et au pays de Galles est né en dehors du Royaume-Uni ».

Après la publication du recensement, Nigel Farage, fondateur du parti pro-Brexit UKIP, n’a pas manqué de dénoncer « les changements démographiques massifs qui ont lieu » au Royaume-Uni, et surtout « les changements d’identité ».

Selon lui, la progression du multiculturalisme outre-Manche conduit inexorablement à l’effacement de l’identité britannique. Le nouveau Premier ministre lui-même, Rishi Sunak, d’origine indienne, malgré son appartenance au Parti conservateur et son souhait d’une adhésion « aux valeurs britanniques », a prêté serment sur la Bhagavad Gita, texte fondateur de l’hindouisme, et non sur la Bible comme le voulait la tradition. Alors, qui défendra l’identité britannique ? Charles III, le nouveau souverain, qui malgré son rôle de gouverneur de l’Église anglicane souhaite défendre « toutes les fois » ?

Clémence de Longraye
Clémence de Longraye
Journaliste à BV

Vos commentaires

39 commentaires

  1. Et il parait que le grand remplacement n’est qu’un fantasme de l’extrême droite. Apparemment il n’y a pas que la France de concernée

  2. Charles III ne défendra pas la culture britannique traditionnelle puisqu’il est un chaud partisan du multiculturalisme qui considère que l’islam fait partie de la culture britannique ! Comme quoi la royauté britannique, institution « conservatrice » par excellence, ne protège nullement des avancées progressistes.
    Pour ce qui concerne la déchristianisation, il y a belle lurette qu’elle est un fait massif des deux côtés de la Manche. D’ailleurs, la philosophe catholique traditionaliste Chantal Delsol, a acté la mort de la Chrétienté, c’est à dire la civilisation chrétienne d’Europe (et non pas du christianisme qui survit marginalement en Europe et qui a encore de solides bastions en Afrique et en Amérique du sud), dans son dernier ouvrage (« La fin de la Chrétienté »). Désormais, c’est aux États-Unis que la déchristianisation fait rage; la part d’athées et d’agnostiques augmente très vite depuis deux ou trois décennies dans ce pays qui avait mieux résisté jusqu’à la fin du siècle dernier.
    La déchristianisation n’est pas liée à l’immigration musulmane; ce sont deux processus différents, le premier ayant commencé longtemps avant le second et l’arrêt de l’immigration ne mettrait pas un terme à la déchristianisation. S’il y a des conversions d’autochtones à l’islam, elles sont peu nombreuses et l’idée selon laquelle les autochtones déchristianisés pourraient se convertir massivement à l’islam n’est pas fondée. Cette idée repose sur l’idée selon laquelle les humains ne peuvent vivre sans croyance religieuse ce qui est démenti par les recherches des spécialistes en anthropologie religieuse. Les « grandes » religions ne sont apparues que très récemment dans l’histoire de l’humanité; nos ancêtres qui vécurent en Europe avant le début de notre ère ne ressentirent jamais le besoin de telles religions. Il est fort probable que l’indifférence religieuse qui gagne une très grande partie des humains corresponde à notre nature profonde (cf le livre de l’anthropologue Pascal Boyer – « La fabrique de l’humanité »). Quant à l’idée selon laquelle sans « grande religion » il n’y a ni grande culture ni grande civilisation, elle est tout aussi peu fondée. Les « religions » des Grecs et des Romains, qui n’étaient comparables en rien avec ce nous appelons « grandes religions » et, pourtant, les cultures et civilisations grecque et romaine furent des civilisations majeures qui nous ont légué la philosophie, la méthode scientifique, le droit, la démocratie, la république, l’idée de liberté politique et celle de libertés personnelles…..toutes choses essentielles que nous ne devons ni au christianisme ni à l’islam.

    • Très intéressante perspective. Sparte ou Athènes ???

      Un peu perturbant quand même, car on entrevoit en arrière fond un possible retour au paganisme et à la tribu, avec tous ses méfaits sur les individus « lambdas » dominés par des « gourous » et tout cela en s’amusant bien sur (S’amuser à en mourir de Neil Postman).

      Quant à notre patrimoine religieux judéo-chrétien pour ce qui concerne la France autant dire, … soit en total ruine dans quelques décennies, soit la propriété que quelques « magnas bobos » achetant cela comme trophée.

      Sacré programme pour nos chers petits.

  3. Royaume Uni , plusieurs villes ont des maires musulmans , dont les deux plus importantes , Londres et Birmingham ,
    plus de 3000 mosquées , plus de 130 tribunaux intégrés dans l’organisation judiciaire et appliquant la charia , plus de 50 conseils de la charia musulmane, des quartiers ou s’applique officiellement la charia. Tout cela a été mis en place par la gauche , quand Cameron est arrivé au pouvoir , il a voulu revenir en arrière , impossible , risques d’émeutes.
    La logique de l’islam , toute terre ou vit un musulman devient terre d’islam , se vérifie bien .

  4. La France doit être dans la même situation , mais il ne faut rien dire , la situation est même pire avec l’islam , la France est le pays d’Europe qui compte le plus de musulmans dans sa population. Pew Research Center , janvier 2011 , nombre de musulmans dans la population , France 7,5 % , Royaume Uni 4,6%.

  5. Et la France vous croyez que c’est mieux ? c’est toute l’UE qui est polluée par la nouvelle vague LGBT et ce qu’il y a de pire aux USA. Quand on analyse ce que Biden père et fils ont fait en Ukraine il ne faut pas s’étonner de la réaction de Poutine pour conserver sa culture qui est celle de leur pays ne déplaise aux gauchos imbéciles et autres. Et dans cette affaire qui est en tête des problèmes pour ne pas trouver de solution de paix le petit suppositoire des USA La République de Macron et une bonne partie de l’UE en tout cas la tête. Avec les Déficits que ces escrocs incompétents ont imposé à leur pays pas étonnant qu’ils recherchent une guerre pour nettoyer le tableau. Et dire que cet individu s’occupait des intérêts de certains clients alors qu’il était dans une célèbre banque! ils ont dû en perdre du fric alors ils l’on mis à la tête d’une République malade pour récupérer le pognon ..

  6. Ne nous moquons pas des Britanniques, chez nous qu’on le veuille ou non, nous sommes déjà à un stade plus avancé. Vous ne le croyez pas? Le temps viendra que vous dévisserez non pas du Mont-blanc, mais de l’Everest. Il n’y aura plus de que faire, mais vous subirez. Je dis vous, car à mon âge, enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants ne croient pas à cette révolution. Le Pépé il radote, donne lui une une sucette, et qu’il nous laisse tranquille. Qui vivra, verra .

    • Je suis égoïste ou pragmatique, car pour ma part je suis heureux d’avoir mon âge. Cette réalité me permettra de ne pas connaître ni de vivre la fin de la France et de sa civilisation. Quand à mes enfants et petits enfants il leur appartient de défendre ou construire, selon leurs envies ou désintérêts, le monde dans lequel ils vivront. Il est vrai que, pour l’instant et s’ils ne se prennent pas en main, ce dernier n’est guère attirant.

  7. Londres a l’Ouest , Bruxelles au Nord , Berlin a l’Est …..sommes cernés, heureusement que Rome au Sud résiste encore à l’islam

  8. C’est certain !
    Cependant, et par exemple, lors du « Remembrance Day », notre 11 novembre à nous, devant le « Cenotaph », c’est le Chaplin anglican, donc chrétien, qui tient le haut du pavé, et qui s’exprime « au nom du Père, de sin fils Jésus Christ, et du Saint Esprit », et que l’assemblée se receuille, même en présence des représentants des autres confessions.
    « Remembrance Day » n’étant qu’un exemple, d’autres manifestations nationales suivent le même exemple.
    Ne pas oublier que Charles III, maintenant tout comme ses prédécesseurs, est le « Supreme Governor of the Church of England », pas d’une autre Église, même si Charles est plus ouvert aux autres religions, il ne peut rien changer à cet état de fait de la Couronne Britannique.

    • Imposer ses convictions alimentaires aux autres, et surtout à son peuple, s’apparente plus à de la dictature qu’à de l’ouverture d’esprit.

  9. Charles III aime les fleurs et le jardinage et interdit le foie gras. A une autre époque, un roi pareil aurait vu l’Angleterre envahie immédiatement.

  10. Si l Angleterre en est à ce stade, nous cacherait on a quel point la France serait encore bien plus impactee par ce drame

  11. Bientôt en France .Beaucoup de jeunes quittent le pays pour un avenir meilleur , de nombreux retraités cherchent également des cieux plus sereins ou vivre dignement avec leurs petites retraites , et l’immigration qui ne cesse d’augmenter par la volonté des élus en place .La fin d’une civilisation orchestré par les différents gouvernement depuis plus de 40 ans .

    • On peut penser à partir. Mais, n’y a-t-il pas une certaine lâcheté en quittant son pays, et en l’abandonner aux envahisseurs qui n’auront aucun respect pour tout ce qu’il a construit au cours de son histoire, en abandonnant ses proches. Quel choix devront faire les futures générations ? Partit aussi. Mais où ?

    • VGE a commencé «  l’œuvre «  en 1974 ..il y a 48 ans . Malheureusement cet individu ne pourra plus répondre devant un Tribunal Populaire et c’est bien dommage

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois