Ce variant Ô Macron qui menace les meetings de Valérie Pécresse

La question d'un meeting de Valérie Pécresse au Zénith, à l'Olympia ou Villepinte ne se posera pas. Christian Jacob l'avait annoncé juste avant la proclamation des résultats du duel entre les deux finalistes. Après avoir jeté un rapide coup d’œil sur la fiche indiquant le nom du vainqueur, sa décision était prise. Il n'y aurait pas de ces grands spectacles électoraux, compte tenu de... de... Puis l'inspiration arriva : « Compte tenu des conditions sanitaires évidentes, nous ne tiendrons pas le meeting en physique tel qu'il était prévu. »

Les dizaines de milliers de sympathisants LR prêts à s'amasser dans une salle de la région parisienne criaient leur désespoir. Mais rien à faire. Le risque d'une contamination par le variant Ô Macron imposait d'éviter les rassemblements de plus de douze personnes. Alors qu'elle était en marche vers le laboratoire d'analyse, Valérie Pécresse avait été testée positive au nouveau virus avant même d'avoir franchi la porte du local.

Effarés par le danger, de nombreux sympathisants préféreraient suivre les réunions sur BFM TV. La menace de salles à moitié vides planait sur la campagne. Christian Jacob comprit rapidement que les « meetings en physique » devaient être évités. Ceux-ci auront lieu par téléphone, en visioconférence ou dans divers salons de coiffure où la candidate a ses habitudes. Durant les séances de brushing, diverses questions de fond seront abordées sans faux-semblants. Le parti tient à inaugurer le concept de « papotage électoral » en riposte aux mouvements populaires sous grandes halles dépourvues d'aérations.

Invitée sur le plateau de BFM TV, la candidate LR confirme la décision de Christian Jacob : « Il n'est pas question de faire de meetings sans passe sanitaire. » En revanche... en raison de l'appel que la nouvelle pourfendeuse d'immigration avait signé par le passé avec Christiane Taubira « pour une République multiculturelle et postraciale », les réunions sont fortement recommandées aux Français atteints de la maladie d'Alzheimer. Certificat exigé à l'entrée. Les contrôles seront stricts.

Aux côtés de la soigneuse LR, le professeur Hervé Juvin veille. « Concernant le meeting prévu le 11 décembre ? » demande le journaliste. « Ça dépendra de la situation sanitaire », répond Madame Vaccin. Moins de 1.000 personnes inscrites serait le signe que le sérum zemmourien n'agit pas... Valérie Pécresse encore plus Véran que Véran ? La compétition pour le poste de ministre de la Santé du prochain gouvernement Macron a commencé.

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois