Ça sent le roussi ! BFM TV au coude-à-coude avec CNews sur le mois de décembre

praud

Alerte à la bombe dans la famille ultra-sensible des chaînes d’information ! La bombe ? Ce 2 janvier, Médiamétrie annonce que, en décembre 2023, CNews a rattrapé la chaîne leader du créneau, celle qu’on croyait indépassable : BFM TV. Une sacrée révolution.

La trajectoire est solide. Déjà, pour la première fois depuis 2017, CNews avait dominé sa concurrente durant la semaine du 4 au 10 décembre (2,7 % contre 2,5 %), mais sur une semaine seulement. En décembre, sur un mois, CNews atteint 2,6 % de l’audience nationale (2,5 % en novembre). Une audience de 2,6 % en décembre, c’est aussi le score de sa concurrente BFM TV. Les deux chaînes sont donc désormais au coude-à-coude, en tête du secteur. Et ça va vite. On dirait même que le temps accélère la mutation. En novembre, un mois plus tôt, BFM TV dominait encore largement CNews avec 2,8 % de l’audience, contre 2,5 % à sa concurrente. Derrière, les deux autres peinent à suivre : LCI et la chaîne publique FranceInfoTV affichent, respectivement, 1,6 % et 0,7 % d’audience en décembre 2023, loin derrière les deux leaders. L'opération de sauvetage en mer de BFMTV, avec le capitaine Ruquier aux commandes d'une émission le soir, a été un fiasco. Terminé ! On ne reverra pas cette émission en 2024. BFM et CNews sont donc sur le point d’échanger la place du leader sur une période d'un mois : fin janvier 2024, CNews devrait être devant BFM. Et, fin 2024, si tout va bien pour la méchante CNews, la chaîne de Bolloré devrait coiffer BFM TV sur un an ! Stupeur et tremblements.

« Les mêmes obsessions »

Comment mieux commencer l’année pour la chaîne du groupe Bolloré ? Comment la démarrer plus mal pour BFM TV ? Dominer le secteur des chaînes d’information n’était pourtant pas gagné d’avance. CNews partait de très loin lors de sa reprise par Bolloré : en 2017, la chaîne affichait, en moyenne, 0,7 % d’audience quand BFM TV trônait à 2,7 % ! L’an dernier, en décembre 2022, BFM TV triomphait encore avec 3,3 % d’audience sur l’année, loin devant CNews, à 2,1 %. Signe qu’il se passe quelque chose dans le pays profond.

On comprend mieux, soudain, l’énervement de la NUPES en général et de l’inénarrable Aymeric Caron en particulier. Mi-décembre 2023, le député s’est livré à une attaque en règle contre la chaîne CNews, ciblant violemment l’arbitre, l’ancien CSA - l’Arcom. Le député considérait que CNews ne devrait plus émettre. En quête d’esprit, l’émission catholique du week-end d'Aymeric Pourbaix ? « Une émission de militantisme catholique radicale », soutenait Caron. CNews ne remplissait pas ses obligations, selon lui, ne maitrisait pas son antenne, ne respectait pas le pluralisme des courants de pensée et d’opinion. « Cette chaine n’est pas une chaine d’information, clamait-il dans le cadre d’une commission d’enquête portant sur les obligations des chaînes de télévision. C’est devenu une chaine militante qui promeut un projet idéologique, un projet d’extrême droite avec une préférence pour le spectre d’extrême droite zemmourien. » Diable ! « Elle ressasse les mêmes thèmes, les mêmes obsessions… », s'alarmait Caron. Il y avait donc urgence à censurer.

2024, année CNews ?

CNews gêne et n’a pas fini de gêner. Ça va chauffer, en 2024... chez BFM TV où l’année ne passera pas sans quelques bouleversements ou révolution de palais. Car perdre sa place de leader est lourd de conséquences. Par ailleurs, BFM est mise en vente par son propriétaire le groupe Altice, ce qui ne calmera pas les esprits.

L'affaire est pourtant simple : les Français redécouvrent une information vraiment libre - une nouveauté en France - et la nécessité d’une information différente. Celle que BV tente de donner quotidiennement. On attrape les pop-corn, on se cale devant la télé pour le match. L'année commence bien ! C'est Aymeric Caron qui va faire la tête.

Vos commentaires

69 commentaires

  1. J’ai regardé C-News jusque par 55 degrés de latitude sud pendant ma croisière en Terre de Feu et Patagonie grâce à Internet. C’est dire.

  2. En attendant que les Chaines T.V. Privées soient vraiment Privées, indépendantes totales puisque sans aucune subvention sur les impôts, et non sous les Joug de cet Arcom qui vient d’en faire Une pas mal avec l’Affaire Jean Messiha qui attaque au Pénal. Que la France soit comme aux U.S.A. puisque l’on est sous tutelle de l’Occident U.S., avec des chaines T.V. indépendantes…La Droite Reconquête l’a promis

  3. CNEWS est la meilleure chaîne d’information où les vérités sont bonnes à dire pour les patriotes francais. BFMTV chaîne au service de l’état chaîne de manipulation.

  4. BRTAVO ! ! ! et encore beaucoup de soirées avec toute son équipe et P. de Villiers le vendredi soir. BONNE ANNÉE à TOUS.

  5. le seule chaîne où des opinions pluralistes ont le droit de s’exprimer ; je ne savais pas que Julien Dray, par ex est de droite ; par ailleurs les journalistes de cette chaîne travaillent au lieu de recracher le brouet de l’AFP ; excellents les intervenants de face à l’info à 19h, un régal d’entendre Philippe de Villiers les vendredis

  6. Je ne me ferai pas que des amis, je suis un habitué de CNEWS, mais il faut tout de même reconnaître que BFMTV est une chaîne sérieuse et une rédaction d’un professionnalisme incontestable. Cette chaîne a juste de mauvais dirigeants. Il convient de souligner que chaque information révélée par CNEWS est relayée immédiatement par BFMTV, qui n’a pas édulcoré Crépol, Lola ou plus récemment Ozoir la Ferrière. Ce qui n’est absolument pas le cas pour France info, qui méritent davantage un procès d’intention que BFM. Hier encore notre service public était en immersion à Strasbourg aux côtés de militants de L214 qui faisaient une dégustation en pleine rue de leurs produits phytochimiques…

  7. L’année 2024 commence bien savourons notre plaisir dommage pour l’extrémisme gauchiste maintenant il nous faut attendre le mois de juin et les élections Européennes pour leurs faire ravaler leur hargne destructrice

  8. Bravo C’NEWS. Et pourtant cette chaîne a le lourd handicap d’être obligée pour vivre, et ne pas être sanctionnée par l’ARCOM, de nous infliger des tombereaux de Pubs plus insipides les unes que les autres, et qui ne s’adressent pas à nous si on en juge par les gens qu’elles mettent majoritairement en scène.

  9. La liberté d’information telle que la politique pratiquée par CNEWS est évidemment une chaîne qui dérange la macronie.
    Quant à la NUPES qui détient ses ronds de serviette au sein du soldat macronien BFM, on comprend aisément sa réaction, le ravin est proche…
    On évitera de parler d’Aymeric Caron, l’un des bouffons d’un mouvement réactionnaire dont la descente aux enfers est proche.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois