Brigitte Barèges, maire LR de Montauban (Tarn-et-Garonne) et figure de la droite occitane, dit ses quatre vérités. Elle avait été condamnée en première instance, en février 2021, à douze mois de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité avec effet immédiat pour détournement de fonds publics, pour une affaire remontant à 2014. Le 14 décembre dernier, la cour d'appel de Toulouse la relaxait. Une semaine après, Brigitte Barèges était réélue maire de Montauban. Au micro de Boulevard Voltaire, elle revient sur cette affaire qu'elle analyse comme un complot politique monté par ses opposants.

23 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 3 votes
Votre avis ?
28 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires