Une jeune femme de 17 ans, de confession musulmane, a été frappée et tondue par sa , en désaccord avec sa relation avec un jeune Serbe chrétien.

Une côte cassée et de nombreux hématomes

C’est une sanction barbare que lui a infligée sa famille. Parce qu’elle sort avec un jeune homme serbe chrétien, une jeune femme de 17 ans a été frappée et tondue par ses proches, de confession musulmane et arrivés de Bosnie-Herzégovine en 2017.

Souffrant d’une côte cassée et de nombreux hématomes, la jeune habitante du quartier des Clairs-Soleils, à Besançon (Doubs), a été transportée en urgence à l’hôpital. C’est en quittant son familial pour s’installer avec son compagnon que la jeune femme a été violemment frappée.

Le frère forcé de tondre sa sœur

Emmenée de force dans une chambre, elle a subi de multiples coups de poing et de pied au niveau du visage et du corps. Son père est même allé jusqu’à saisir une tondeuse et a demandé à son fils de tondre sa sœur de force, rapporte L’Est républicain.

Son petit ami, présent dans le domicile, est parti prévenir la . La jeune femme a obtenu 14 jours d’interruption temporaire de travail. Le père, la mère, l’oncle et la tante ont été placés sous contrôle judiciaire pour « violences sur mineur, en présence de mineurs et en réunion ».

21 août 2020

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

18 tombes saccagées et des croix de fonte volées dans le cimetière de Genêts (Manche)

Un pillage qui pourrait être motivé par la récupération de la fonte pour la revendre comme…