Une jeune femme de 17 ans, de confession musulmane, a été frappée et tondue par sa famille, en désaccord avec sa relation avec un jeune Serbe chrétien.

Une côte cassée et de nombreux hématomes

C’est une sanction barbare que lui a infligée sa famille. Parce qu’elle sort avec un jeune homme serbe chrétien, une jeune femme de 17 ans a été frappée et tondue par ses proches, de confession musulmane et arrivés de Bosnie-Herzégovine en 2017.

Souffrant d’une côte cassée et de nombreux hématomes, la jeune habitante du quartier des Clairs-Soleils, à Besançon (Doubs), a été transportée en urgence à l’hôpital. C’est en quittant son logement familial pour s’installer avec son compagnon que la jeune femme a été violemment frappée.

Le frère forcé de tondre sa sœur

Emmenée de force dans une chambre, elle a subi de multiples coups de poing et de pied au niveau du visage et du corps. Son père est même allé jusqu’à saisir une tondeuse et a demandé à son fils de tondre sa sœur de force, rapporte L’Est républicain.

Son petit ami, présent dans le domicile, est parti prévenir la . La jeune femme a obtenu 14 jours d’interruption temporaire de travail. Le père, la mère, l’oncle et la tante ont été placés sous contrôle judiciaire pour « violences sur mineur, en présence de mineurs et en réunion ».

21 août 2020

À lire aussi

Sondage : L’armée française doit-elle rester au Mali ?

Alors que cinq de nos soldats ont été tués récemment au Mali, que six autres ont été bless…